10 jours de prière : Jour 8 – Seul dans la vallée

Mis à jour le 07.01.2019 à 15:07
10 jours de prière : Jour 8 ? Seul dans la vallée

« L'Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement. » Ps 34:19

 

Nous étions en voyage missionnaire de deux semaines à Iloilo City, aux Philippines, lorsque j'ai reçu un appel téléphonique au bureau de l'église. « Missy, vous avez un appel des États-Unis, venez vite ! » Mon cœur battait très fort quand j'ai couru au bureau et décroché le téléphone.

 

À bout de souffle, j'ai dit : « Allô ? » De l'autre côté, j'ai entendu une voix larmoyante : « Jodi, Danny est mort ! » J’agrippai ma poitrine avec incrédulité. « Comment ? Que s'est-il passé ? » Ai-je demandé. Mon frère cadet, Frank, m'a annoncé que notre frère aîné, Danny, alcoolique et toxicomane, avait été trouvé avec une aiguille dans le bras dans une chambre d’hôtel. Il a fait une overdose avec un cocktail mortel d'héroïne mélangée à de l'alcool. En état de choc, j'ai raccroché le téléphone et je suis tombée en pleurant dans les bras de mon mari. J'étais trop loin de chez moi pour être aux côtés de ma famille et j'ai dû attendre encore une semaine jusqu'à la fin de notre voyage missionnaire.

 

Pendant le long vol de retour chez moi, des souvenirs d'enfance m'envahirent l'esprit. Je me suis souvenue des précieux moments durant lesquels je jouais avec mon frère. Je me suis rappelée à quel point il m'avait protégée. J'ai pensé à la vie de Danny, aux choix qu'il avait faits. J’avais mal pour lui, souhaitant vivement qu'il ait une vie meilleure, qu'il connaisse Dieu et qu'il trouve la paix et la joie de vivre.

 

Danny s’est toujours fait des amis facilement. Il semblait être très populaire. Mais quand il est entré à l'école secondaire, il faisait la fête avec ses amis de classe, buvait de l'alcool et prenait de la drogue.

 

Il ne lui a pas fallu longtemps pour devenir alcoolique et toxicomane, ce qui a fait de lui un abonné régulier de la prison du comté et des centres de désintoxication, selon les ordonnances du tribunal. Enfin, un avocat a averti Danny que s'il ne quittait pas la ville et ses amis, il risquait de finir en prison. Alors Danny est venu vivre avec mon mari et moi pendant un moment.

 

Pendant son séjour chez nous, Danny s'est intéressé aux choses spirituelles. Il a participé à notre culte de famille et s'est même inscrit à un cours d'étude biblique par correspondance. Il connaissait toutes les bonnes réponses et a terminé ses leçons en un temps record. Sa vie suivait un cours différent et, se croyant stable, il est rentré chez lui. Très vite, il est retourné avec ses vieux amis et s'est mis à reprendre de la drogue, cette fois-ci plus profondément, en utilisant des drogues plus fortes, ce qui finalement lui a coûté la vie. Comme cela a dû briser le cœur de Dieu, de voir celui pour qui Il a donné sa vie, dans une telle condition dégradée, et esclave de ses habitudes. « Dieu, dans son amour verse des larmes d'angoisse sur des hommes formés à son image qui n'accepteront pas son amour. » (The Spirit of Prophecy, vol. 3, p. 13).

 

J'ai eu pitié de Danny. Regarder son combat contre la dépendance a été dévastateur pour notre famille. Plusieurs fois, il a profité de nos parents, il a volé pour assouvir sa dépendance, et mentir pour la dissimuler. Mes parents ne pouvaient pas permettre à Danny de continuer à vivre dans leur maison, alors il est devenu sans-abri. Comment cela a dû briser le cœur de ma mère de penser que son fils dormait dans la rue en hiver, mangeait dans des abris de fortunes, errait dans les rues à la recherche de drogues supplémentaires. Elle lui a donné de nombreuses chances, mais il n'a jamais changé. Il est mort seul. Je suis tellement fatiguée de ce monde et de la manipulation de Satan sur ceux qui sont faibles et sans Christ. Ça n'a jamais été le plan de Dieu que l'humanité passe sa vie dans la douleur et dans la solitude ; réduite en esclavage par Satan. Je me demande souvent si Danny croyait que Dieu l'aimait.

 

Je me demande à quoi il pensait dans ces derniers moments de sa vie. A-t-il appelé Dieu ? Sera-t-il sauvé ? Je ne connaîtrai jamais la réponse dans cette vie, mais je suis confiante que notre Père céleste a eu sa main sur Danny dès sa naissance. Je sais que l'amour de Dieu était son compagnon constant, l'attirant toujours avec bonté et lui offrant le salut.

 

Téléchargez ici tous les documents et affiches en un seul fichier ZIP.