Les Adventistes invités à être fidèles comme les pionniers de l’Église

Mis à jour le 16.10.2018 à 15:58
Les Adventistes invités à être fidèles comme les pionniers de l?Église

Battle Creek, Michigan, États-Unis | Andrew McChesney, Mission Adventiste

 

Les Adventistes du Septième Jour devraient imiter les pionniers de l’Église en étant fidèles et en proclamant la « bonne nouvelle » du prochain retour de Jésus en dépit de tous les obstacles, a déclaré le président de l’Église Adventiste, Ted Wilson, sur le lieu de naissance de l’Église à Battle Creek, dans le Michigan, aux États-Unis.

 

Dans son discours pastoral annuel présenté aux dirigeants de l’Église, Ted Wilson a également mis en garde contre les influences internes et externes à l’Église qui cherchent à « faire dérailler et à déstabiliser » sa mission.

 

L’auditoire – composée en grande partie de dirigeants d’église mondiaux réunis pour le Concile Annuel, une rencontre administrative annuelle de l’Église – se sont joints à Ted Wilson pour célébrer la joie du gain des âmes avec le baptême sur l’estrade d’un homme d’affaires mexicain.
« Mon message aujourd’hui s’adresse aux membres d’église à travers le monde, y compris à nous ici à Battle Creek, puisque nous sommes tous des membres d’église quelque part, » a déclaré Ted Wilson dans son sermon intitulé « Le Passé avec un Avenir – Regarder en Arrière pour Avancer Conduits par Dieu, » présenté le 13 octobre 2018 dans le Tabernacle de Battle Creek.

 

Le président de l’Église Adventiste, Ted N.C. Wilson, prononce son discours pastoral annuel devant des dirigeants de l’Église, alors que les administrateurs des divisions mondiales de l’Eglise, beaucoup d’entre eux vêtus de costumes du 19ème siècle, écoutent dans le Tabernacle de Battle Creek à Battle Creek, dans le Michigan, aux États-Unis, le 13 octobre 2018. Photo de Henry Stober, Réseau Adventiste d’Information

 

« Retenons fermement notre confession de foi comme l’ont fait les pionniers, » a-t-il déclaré. « Ils ont fait face à de nombreux obstacles et à des antagonismes, tout comme nous, mais accrochons-nous à notre croyance en la vérité de Dieu, en Sa parole et en Son amour pour Son église. Cette église n’échouera pas et ne s’écroulera pas. Votre église, l’Église de Dieu, avancera jusqu’à la fin grâce à la puissance du Saint-Esprit. »

 

Un certain nombre de participants semblaient être sortis tout droit du 19ème siècle, l’époque des pionniers. Les hommes, y compris Ted Wilson, s’étaient laissé pousser la barbe et portaient des cravates à l’ancienne, tandis que les femmes portaient des robes longues et des châles. Les costumes avaient pour objectif de rendre hommage aux pionniers à l’occasion du 155ème anniversaire de la naissance de l’Église Adventiste du Septième jour à Battle Creek en 1863.

 

Dans le cadre de la célébration de l’anniversaire, les participants au Concile Annuel ont également assisté à des séminaires et à des visites autour de l’héritage de l’église, à Battle Creek, y compris la visite de la tombe de la cofondatrice de l’Église, Ellen G. White, lors de la Conférence sur l’Éducation et le Développement du Leadership (LEAD) du 11 au 13 octobre.

 

Se Souvenir du Passé

 

Dans son sermon, Ted Wilson a exprimé l’espoir que la conférence LEAD et les costumes empruntés au 19ème siècle aideraient les participants à « se rappeler comment Dieu a dirigé ce mouvement dans le passé et à avoir l’assurance qu’Il continuera à le faire maintenant et dans l’avenir. »

 

Il a fait remarquer que la pionnière bien-aimée Ellen White elle-même avait trouvé l’inspiration en se rappelant comment Dieu avait dirigé dans le passé.

 

Elle a écrit : « En jetant un coup d’œil sur notre passé, après avoir fait chaque pas en avant avec notre Mouvement, je puis m’écrier : Loué soit Dieu ! Lorsque je vois ce que le Seigneur a opéré en notre faveur, je suis remplie d’admiration et de confiance en notre chef, Jésus-Christ. Nous n’avons rien à craindre de l’avenir, si ce n’est d’oublier les enseignements du Seigneur et la manière dont il nous a conduits dans le passé, » a dit Ted Wilson en lisant un extrait du livre d’Ellen White Témoignage pour l’Église vol 3, , page 595.

 

« C’est l’une des principales raisons pour lesquelles nous nous réunissons à l’occasion du Concile Annuel 2018 ici à Battle Creek, où notre église a débuté et a eu tant de preuves de la direction de Dieu pendant les années de formation du mouvement Adventiste, » a déclaré Ted Wilson.

 

Les membres d’église du monde entier prient pour la direction divine pendant les trois jours du Concile Annuel, qui commence le 14 octobre. Ted Wilson a lancé un appel à la prière dans un message vidéo publié le 10 octobre, et d’autres responsables de l’Église ont lancé des appels similaires. L’un des points prioritaires à l’ordre du jour du Concile Annuel est l’unité et la mission de l’Église qui est de proclamer l’Évangile.

 

A la Recherche de l’Unité

 

Ted Wilson a déclaré que les pionniers avaient parfois du mal à trouver l’unité, et il a encouragé les membres d’église à garder les yeux sur Jésus.

 

« Certains membres de votre église locale manifestent peut-être une étrange indépendance d’esprit conduisant à la désunion, » a-t-il déclaré. « Mais il y a de nombreuses personnes dans l’Église de Dieu à travers le monde, qui résistent à ces tentatives et le Seigneur vaincra ! Les pionniers ont été confrontés à des situations similaires, mais le même Dieu qui les a guidés nous guide encore aujourd’hui. »

 

Il a insisté sur la nécessité pour les adventistes de demeurer fermes dans la vérité biblique selon laquelle la divinité est composée de « trois personnes divine et égales, d’éternité en éternité. »

 

« Il y a ceux qui proclament une hérésie antitrinitaire aberrante et semant la confusion, » a-t-il déclaré. « Nos pionniers ont fait face à cela et ont été conduits à une compréhension juste par les Écritures et par la direction des écrits d’Ellen White. »

 

Ted Wilson a également mis en garde contre « une insistance excessive sur les questions sociales tout en minimisant ou en négligeant la vérité biblique et son importance pour la société d’aujourd’hui » et a invité les Adventistes à être fidèles au sabbat, au récit biblique de la Création en six jours, et au mariage biblique entre un homme et une femme.

 

Donner un Bon Rapport

 

Utilisant le passage de Nombres 13 dans la Bible, Ted Wilson a lu le récit des 12 espions envoyés par Moïse à Canaan et du retour de seulement deux d’entre eux avec un bon rapport. Les dix autres espions ont oublié la direction miraculeuse de Dieu dans le passé récent des Israélites et ont rendu un mauvais rapport.

 

« Quel type de rapport rapporterez-vous de ce Concile Annuel 2018 ? » a demandé Ted Wilson. « Un rapport de prise de distance d’avec le message Adventiste du Septième Jour distinctif qui a fait de l’Église un puissant phare illuminant le monde, ou vous rassemblerez-vous sous la direction de Dieu alors que nous avançons dans la mission vers la Terre Promise ? »Ted Wilson a présenté des rapports de mission positifs sur ses récents voyages en Russie, en Allemagne, en Norvège et au Mexique, et il a invité Jorge Molina, chef d’entreprise dans le domaine de l’organisation d’événements à Cancun (Mexique), à le rejoindre sur l’estrade. Jorge Molina travaille avec les Adventistes depuis des années et, impressionné par ce qu’il a vu à l’église et lu dans la Bible, a décidé de se faire baptiser.

 

« Jorge est un merveilleux exemple des résultats de l’Implication Totale du Membre – les nombreux membres d’église, pasteurs et administrateurs qui ont joué un rôle pour aider Jorge Molina à accepter Jésus comme son Sauveur personnel, » a déclaré Ted Wilson. « Jorge, c’est un privilège de vous compter parmi les plus récents « pionniers » de l’Église Adventiste du Septième Jour. »

 

Jorge Molina a rejoint Israël Leito, président de la Division Inter Américaine récemment retraité, dans un baptistère situé au bord de l’estrade et a été baptisée sous les yeux de pasteur Presen Delgadillo, qui a étudié la Bible avec lui.

 

Ted Wilson a invité les dirigeants de l’Église à retourner dans leur territoire avec un bon rapport du Concile Annuel.

 

« Dieu compte sur nous tous pour repartir avec un bon rapport ! … Ce bon rapport est qu’Il vient bientôt ! a-t-il dit.

 

Traduction: Patrick Luciathe