Silver Spring, Maryland, États-Unis – Premier volume du nouveau commentaire biblique adventiste

Mis à jour le 12.10.2016 à 22:57
Silver Spring, Maryland, États-Unis ? Premier volume du nouveau commentaire biblique adventiste

Jacques B. Doukhan, professeur d’hébreux et d’exégèse de l’Ancien Testament au Séminaire Théologique à Berrien Springs dans le Michigan n’est pas un novice en matière d’écriture.

En servant en tant que coordinateur général de la rédaction du Commentaire Biblique International Adventiste – une nouvelle série dont le premier volume a été présenté le 9 octobre au Concile annuel 2016 de l’Église adventiste mondiale – le processus de rédaction et d’édition d’un commentaire est plus exigeant que celui utilisé pour une thèse doctorale, une démarche au fait que Jacques Doukhan a déjà réalisé deux fois dans sa vie.

 

En plus d’être le principal éditeur de la série, Jacques Doukhan écrit également certains des volumes. Son commentaire de 544 pages sur le livre de la Genèse, l’ouvrage qui vient d’être publié, a été aussi une opportunité d’éducation pour l’auteur, a-t-il dit.

« Le fait d’écrire un Commentaire biblique adventiste officiel, n’est pas un livre que vous écrivez tout seul et que vous donnez à une maison d’édition, » a-t-il dit à Adventist Review. « Il y a une responsabilité vis à vis de l’Église, il y aura donc bien des regards qui suivront le processus de rédaction. C’est un processus qui est très exigeant…Ici, j’avais une douzaine de personnes faisant des observations et du fait qu’il s’agissait de la Genèse, tout le monde avait quelque chose à dire. »

 

Jacques Doukhan a indiqué que lui et d’autres auteurs de volumes du commentaire ont pour tâche « d’extraire le jus » de la Bible et de rendre ce ‘jus’ agréable, et de s’assurer qu’il s’adresse à tout le monde. »


Lorsqu’il s’est agi de la version publiée de son commentaire sur la Genèse, il semblerait que Jacques Doukhan ait passé le test. Il a suscité les acclamations et les applaudissements des délégués au Concile annuel en expliquant la question posée par Isaac à Abraham son père, alors que les deux se trouvaient sur le Mont Morija. Dieu avait ordonné au patriarche de sacrifier Isaac, l’unique fils d’Abraham, et dans Genèse 22.7-8, le fils pose cette question clé à propos de l’endroit d’où viendrait l’agneau pour le sacrifice. « Dieu se pourvoira lui même de l’agneau, » a dit Abraham à Isaac ; Jacques Doukhan a alors expliqué la signification plus large de l’échange.

 

« L’agneau auquel il est fait référence ici n’est pas simplement l’animal physique, mais Dieu lui même, qui se voit comme l’agneau, » a dit Jacques Doukhan. « Au delà de ce sacrifice, ce qu’on discerne c’est le sacrifice offert par Dieu de lui même à travers Jésus Christ. »

Ce n’est qu’un exemple de la manière dont le nouveau commentaire sur la Genèse, écrit par Jacques Doukhan sur une période de sept ans, explique la centralité de ce livre des commencements dans la doctrine adventiste, car c’est dans la Genèse que l’on trouve de nombreuses doctrines de l’Église.

Le chercheur biblique et philanthrope Ed Zinke, qui est à l’origine du projet et a présenté Jacques Doukhan au Concile Annuel, a déclaré : « bien que le Commentaire biblique adventiste nous a très bien servi et continuera de nous servir….il y a tant de choses que l’on a compris grâce à l’archéologie, aux langues anciennes et aux méthodes littéraires, qu’il était temps d’avoir un nouveau commentaire. »

 

Ed Zinke a fait remarquer que les leaders de l’institut de Recherche Biblique de l’Eglise adventiste ainsi que de l’Université Andrews « ont passé à peu près une année à décider de la manière de procéder, de ce que seraient les exigences, et de la manière dont les choses seraient présentées. »

« Un de nos principaux objectifs était qu’il permette à la Bible de parler pour elle même, plutôt que d’imposer des systèmes philosophiques sur la Bible, et qu’il soit facile à lire et d’un excellent niveau académique, » a-t-il dit.

 

En présentant le volume sur la Genèse, Jacques Doukhan a déclaré : « C’est le seul livre de la Bible qui est partagé par les trois religions monothéistes : le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam. C’est vraiment le livre que ces trois traditions religieuses chérissent le plus. »

Il a aussi cité un passage du volume : « Pour les adventistes, le livre de la Genèse revêt une signification spéciale. Non seulement il explique et justifie l’observation du sabbat du septième jour, en tant que peuple uni dans l’alliance avec le Dieu d’Israël, il justifie aussi l’espérance adventiste d’un monde qui sera restauré dans son état génésiaque historique. »

 

Jacques Doukhan a déclaré que dans la Genèse « presque toutes les croyances adventistes du se trouvent dans et sont fondées » sur ce texte. Ces croyances incluent a-t-il dit : le sabbat du septième jour ; l’anthropologie de la nature humaine ; l’immortalité conditionnelle, la loi de Dieu ; le Grand Conflit ; le salut ; l’expiation ; la dîme ; la reconnaissance du régime alimentaire de base ; la distinction entre les aliments purs et impurs ; la signification du baptême ; la signification cosmique de la doctrine du sanctuaire ; la création ; la trinité ; la responsabilité de la mission auprès des nations et le don de prophétie. »

 

S’exprimant après le programme du concile, Jacques Doukhan a indiqué que d’autres volumes dans la série du commentaire sont en préparation, l’objectif étant que tout soit terminé et publié au moment de la Session 2020 de la Conférence Générale à Indianapolis dans l’Indiana. Parmi les autres auteurs se trouvent des universitaires venus d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Sud, d’Autriche et d’Allemagne a-t-il dit. Parmi les contributeurs individuels on peut citer les rédacteurs adjoints d’Adventist Review Lael Caesar et Gerald A. Klingbeil ; le doyen du Séminaire Théologique Adventiste du Septième Jour, Jirí Moskala, la doyenne adjointe, Teresa Reeve, et les professeurs Richard Davdison, Roy Gane et Thomas Shepherd.

 

« Nous avons essayé d’avoir le plus de personnes possible, » a-t-il expliqué. « Nous avons essayé d’inclure des personnes différentes » dans le processus, a-t-il ajouté.

Jacques Doukhan a présenté une copie du nouvel ouvrage au président de la Conférence Générale, Ted N.C. Wilson, qui a ensuite dédicacé le volume par la prière. Aux États Unis, le commentaire sur la Genèse est disponible dans les librairies adventistes et sur internet.

 

Sources : ANN/BIA

 

türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,