Silver Spring, Maryland, États Unis – 18,1 millions de membres adventistes

Mis à jour le 22.10.2014 à 18:30
Silver Spring, Maryland, États Unis ? 18,1 millions de membres adventistes

L’organisation de l’Église adventiste du septième jour se caractérise par une structure ecclésiale mondiale et unifiée sur les croyances bibliques fondamentales, les règlements, le fonctionnement et la mission mais décentralisée dans l’utilisation des compétences, de la prise de décision et des stratégies d’évangélisation. Elle situe l’unité dans la diversité et dans ses modes d’opération. Elle est fondée sur une représentation démocratique proche du système presbytérien.

Le Conseil annuel de la Conférence générale, s’est réuni au cours de ce mois d’octobre à Silver Spring, dans le Maryland aux États-Unis. Il rassemblait les principaux leaders mondiaux de l’Église adventiste. Plusieurs rapports et une variété de sujets ont été présentés et votés. Les votes seront recommandés à la 60e session plénière de la Conférence générale qui se tiendra à San Antonio avec une représentation de 2 600 délégués qui se retrouveront du 2 au 11 juillet 2015.


Selon le pasteur G.T. Ng, secrétaire de la Conférence générale de l’Église adventiste, l’effectif de l’Église a atteint pour la première fois 18,1 millions de membres. Lors de la présentation de son rapport, G.T. Ng a exprimé sa consternation au sujet des pertes importantes de membres. « C’est facile de baptiser des nouveaux membres, mais c’est beaucoup plus difficile de les garder, » a t’il précisé.
« La fidélité des membres et le fait de les nourrir devraient aller dans le même sens, mais apparemment le baptême amène davantage de prestige » a t-il dit. « Nourrir les membres ? Qui s’en soucie ? Cela ne m’amène aucune gloire. Nous avons donc un problème inhérent : des pertes, des pertes graves. Mais il n’y a pas beaucoup de personnes qui en parlent. »


L’effectif de l’Église a augmenté de 1,5 % pour atteindre 18 143 745 membres, ce chiffre était de 17 881 491 une année plus tôt, d’après les données présentées. Pour la dixième année consécutive, plus d’un million de personnes se sont jointes à l’Église, 1 091 222 personnes exactement – mais dans le même temps, 8 28 968 personnes ont été rayées du registre d’église pour cause de décès, d’abandon ou perte de contact.


Certaines pertes reflètent une volonté actuelle des églises locales de mettre à jour leurs registres en supprimant le nom des membres qui ne sont plus joignables et qui n’ont pas assisté aux services depuis plusieurs années, a expliqué David Trim, directeur du bureau des archives et des statistiques de la Conférence générale.


Sans ces vérifications avec sa mise à jour, l’effectif de l’Église adventiste atteindrait 25 millions de membres aujourd’hui, a affirmé G.T. Ng.
Présentant une autre statistique difficile, G.T. Ng a indiqué que 31,8 millions de personnes ont été baptisées au cours des 40 dernières années alors que 11,4 millions perdaient leur statut de membre ou étaient portés manquants. Ce chiffre n’inclut pas les décès.


Pour le secrétaire général « Beaucoup de ces personnes sont reparties parce que l’Église n’a pas pris soin d’eux correctement ».


Dans un exemple récent, les derniers adventistes à avoir été baptisés après une campagne d’évangélisation dans un petit village du Nord de l’Inde en 2005 se sont reconvertis à l’hindouisme en août dernier. L’incident qui a fait la une dans les médias indiens, a fait craindre aux Chrétiens que les reconversions étaient forcées, ce qui est illégal dans le pays.
Mais un groupe de travail envoyé dans le village, Asroi, a découvert que les 33 anciens membres adventistes avaient reçu très peu de soutien de la part des responsables de l’Église depuis leur baptême en 2005 et dans le même temps, ils avaient été rapidement courtisés par des activistes Hindous. Seulement six personnes environ demeurent sur les registres de l’Église où ont eu lieu les reconversions.


Après cette perte, les leaders de la Division de l’Asie du Sud qui comprend l’inde, sont entrés dans une démarche d’introspection.
« Il nous faut prendre soin des nouveaux venus et les aider à être enracinés dans la Bible, » a dit dans un récent courriel, le pasteur T.P. Kurian, directeur des communications pour la Division de l’Asie du Sud.
Lors de son rapport, G.T. Ng a défendu la pratique du décompte des membres en faisant référence aussi au dénombrement dans l’Ancien Testament réalisé par le Roi David et qui avait amené un châtiment de Dieu. G.T. Ng a expliqué que les actions de David constituaient une démonstration d’arrogance et de fierté.
(...)
Parmi les autres statistiques, G.T. Ng a observé que la croissance stagnait dans les pays de l’hémisphère nord et en Australie, mais qu’elle explosait dans l’hémisphère sud, en particulier en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie du Sud. De plus a t-il dit, la modeste croissance que connaissent l’Amérique du Nord et l’Europe est en grande partie due aux immigrants venant de l’hémisphère sud. Le défi est encore plus grand en Europe, a t-il dit.

L’Église compte trois divisions en Europe, un héritage de sa longue présence sur ce continent, mais l’effectif de membres est faible. La Division Transeuropéenne qui comprend la Grande Bretagne est la plus petite de toutes les 13 divisions de l’Église avec 84 428 membres.
L’Union des Fédérations Britanniques par exemple compte 34 512 membres, une augmentation de 464 personnes par rapport aux 34 048 membres de l’année précédente. La plupart des nouveaux membres sont des immigrés.


« Qu’en est-il des britanniques autochtones ? » a dit G.T. Ng. « Je veux dire que ces personnes sont nées là-bas. Ils sont de là-bas. Qu’en est-il d’eux ? Faisons nous quelque chose pour eux ? Ce sont des questions dures. »


G.T. Ng a déclaré que les récits missionnaires se terminent en général sur une note positive et donne l’impression que le travail a été couronné de succès. Mais, il a indiqué que les statistiques présentent une autre facette de la réalité : la plus grande partie du monde n’a pas eu le privilège d’entendre parler de la première venue de Jésus, voire la seconde venue.


Il a dit que l’Église adventiste était présente dans environ 230 pays, mais 22 autres pays reconnus par les nations Unies n’ont aucune présence adventiste. De plus, un pays peut compter une importante population de membres adventistes, et pourtant avoir d’importants groupes de population qui ne comptent même pas un seul membre adventiste. Au Kenya, beaucoup des 800 000 membres d’Église viennent essentiellement de deux groupes linguistiques, alors que les 40 autres groupes linguistiques ne sont pratiquement pas touchés. C’est vrai aussi en Thaïlande où la plupart des membres proviennent de groupes de population minoritaires.
« Donc cela ne signifie pas qu’une fois que vous êtes présents dans le pays, le travail est terminé, » a affirmé G.T. Ng. en ajoutant : Loin de là ! »

 

Source : ANN/BIA

 

halkalı evden eve nakliyat,sisli evden eve nakliyat,maltepe evden eve nakliyat,
Beykoz Evden Eve Nakliyat Üsküdar Evden Eve Nakliyat Çekmeköy Evden Eve Nakliyat Ataşehir Evden Eve Nakliyat Maltepe Evden Eve Nakliyat Kartal Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat Kadiköy Evden Eve Nakliyat İstanbul Evden Eve Nakliyat Şehirler Arası Nakliyat Eşya Depolama Ofis Taşımacılığı Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat istanbul evden eve nakliyat