Paris, France - L’aide en Centrafrique : une piste de sortie de crise ?

Mis à jour le 29.05.2014 à 22:02
Paris, France - L?aide  en Centrafrique : une piste de sortie de crise ?

Une délégation française, composée de Jean-Arnold de Clermont, président du Service protestant de mission (Défap) ; de Simon Kissi Dossou, envoyé spécial de la Conférence des Églises de toute l’Afrique (Ceta) ; de Thierry Mulbach et de Célestin Kiki, respectivement président et secrétaire général de la Communauté d’Églises en mission (Cevaa), s’est rendue à Bangui (République Centrafricaine) du 1er au 8 avril. L’objectif était d’apporter un message de solidarité aux chrétiens et, plus largement, de soutenir les initiatives en faveur de la réconciliation et de la paix afin de trouver une issue aux tensions qui agitent encore le pays.

 

De nombreux rendez-vous ont rempli l’agenda de la délégation : Premier ministre, ambassadeur de France, représentants des forces militaires françaises Sangaris, Réseau des femmes croyantes et médiatrices de paix… Les pasteurs de plusieurs églises ont également été rencontrés, dont Jean-Jacques Guéret, président de la Mission adventiste du septième jour. Ce premier contact a notamment été l’occasion de créer un lien entre la communauté et l’Église protestante du Christ roi.

 

Cette dernière s’est mobilisée pour soutenir l’Église adventiste au travers d’un don qui contribuera à financer différentes actions. Les besoins sont nombreux, surtout depuis que le terrain de la mission accueille un camp de plus de 500 personnes déplacées. L’intégration des enfants orphelins au sein du complexe scolaire Jean Kempf et la prise en charge des personnes âgées (malades, sans argent ni couverture sociale) font partie des priorités.

 

 

Source : Claire Bernole/BIA

türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,