Orléans, France – Congrès national de la Fédération des Églises évangéliques baptistes de France

Mis à jour le 23.05.2012 à 23:27
Orléans, France ? Congrès national de la Fédération des Églises évangéliques baptistes de France

Plus de 400 personnes dont 300 délégués se sont retrouvés du 17 au 19 mai à la salle des fêtes de Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d’Orléans pour le Congrès de Fédération des Églises évangéliques baptistes de France.

Le thème « Ensemble, porteurs d’espérance ! » ont permis aux congressistes de vivre de vivre réflexion spirituelle, témoignages, perspectives d’avenir et administration.  

 

Le sociologue et bibliste Frédéric de Coninck a apporté, sous forme de conférence, deux éclairages sur l’espérance, son contenu et son vécu.

Des ateliers ont ouvert des perspectives sur l’amélioration de la vie fédérative de cette institution bien impliquée dans le dynamisme protestant français.

 

Le Congrès s’est terminé s'est terminé le samedi 19 mai par la traditionnelle session des vœux (résolutions) puis, pendant le culte de clôture, par la reconnaissance de 8 nouveaux pasteurs (dont 3 femmes).

 

Les vœux ont été, cette année, marqués par le drame de Stains...et l'interpellation de Claude Baty, président de la Fédération protestante de France (FPF), en début de Congrès afin que les Églises « installées » apportent leur aide aux communautés nouvelles qui rencontrent de grosses difficultés de locaux en région parisienne et ailleurs en France. Autre sujet en lien avec la FPF : l'encouragement à la création d'un service interreligieux et la volonté clairement affichée que la FEEBF s'y investisse.

 

Vœu n°1

Le Congrès de la Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France ayant conscience des difficultés qu'ont de nombreuses églises à trouver des locaux adaptés à leurs besoins, demande au Conseil de signifier son vif soutien à la Fédération Protestante de France :

● dans son interpellation des pouvoirs publics afin de trouver des solutions à ces situations parfois dramatiques ;

● dans son interpellation à ses églises-membres afin qu’elles soient toujours disposées à apporter leur aide aux églises qui auraient de la difficulté à trouver des locaux et à celles qui voudraient s’implanter dans une zone géographique avoisinante. Cette aide pourrait être sur le plan technique, administratif et juridique, dans la limite de nos compétences, ainsi que pour faciliter le contact avec les pouvoirs publics locaux.

 

Vœu n°2

Dans le contexte électoral actuel et au regard des tensions apparues lors de la campagne présidentielle jusque dans nos églises, le Congrès de la Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France demande au Conseil de proposer une parole d’Évangile au coeur de la Cité, parole d’apaisement, afin que les églises la relaient.

En prière, en parole et en actes, nous voulons promouvoir un dialogue citoyen nourri de sérénité, d’écoute et de respect mutuel selon l’espérance qui nous anime et dont nous sommes porteurs.

 

Vœu n°3

En lien avec le Défi Michée – Stop Pauvreté 2015 et ce, malgré la crise qui frappe actuellement l'Europe et notamment la France, le Congrès de la Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France appelle le Conseil, par exemple via le CNEF et la FPF, à :

 

● interpeller le nouveau Président de la République Française afin que la France tienne ses

engagements pris en l'an 2000 à l'ONU lors de la Déclaration du Millénaire (déclinée en 8 Objectifs Millénaires pour le Développement), en particulier concernant l'Aide Publique au Développement  (APD), afin d'atteindre une Aide qui corresponde aux 0,7 % du RNB promis.

 

● encourager le gouvernement français à poursuivre la promotion au niveau national et international d’une Taxe sur les Transactions Financières internationales dont les bénéfices iraient à l'Aide au Développement et s'ajouteraient à l'APD.

 

Source : FEEBF/FPF/BIA