Norvège - Les sentiments de haine ne devraient pas prendre le dessus suite aux attaques, déclare le président de la Fédération de l'Église adventiste norvégienne

Mis à jour le 04.08.2011 à 10:56
Norvège - Les sentiments de haine ne devraient pas prendre le dessus suite aux attaques, déclare le président de la Fédération de l'Église adventiste norvégienne
Le 22 juillet, le président de la Fédération des églises adventistes du septième jour norvégienne a affirmé que l'Église et la communauté ne devraient pas se laisser submerger par des sentiments de haine suite à l'attentat à la bombe et à la fusillade ; cette tragédie nationale a coûté la vie à 76 personnes.

De son côté, le directeur du Département de la liberté religieuse de l'Église de Norvège a appelé à la plus grande prudence quant aux termes utilisés pour qualifier l'idéologie prônée par l'homme qui a revendiqué ces attentats. Le terme « extrémiste » serait d'après lui plus judicieux que le terme de « chrétien fondamentaliste » utilisé par certains médias.
« Nos pensées vont aux proches et amis de ceux qui ont été blessés ou tués » a dit Reidar Kvinge, président de la Fédération de l'Église adventiste en Norvège « Nous sommes horrifiés par le cruel manque d'égard pour la vie humaine que dénotent ces actes ».
« L'épouvantable tragédie qui a frappé ces jeunes militants rassemblés à Utoya ne devrait pas nous pousser, nous, norvégiens, à céder à des sentiments de haine » a t’il ajouté.

Le norvégien Anders Behring Breivik, 32 ans, a avoué être l'auteur des deux attentats du 22 juillet qui ont coûté la vie à 76 personnes, a rapporté le Washington Post. A.B. Breivik est prétendument responsable du bombardement d'un bâtiment du gouvernement situé dans la capitale, à Oslo. Il a par la suite tiré sur des dizaines de jeunes adultes et adolescents qui participaient à un camp organisé par le Parti Travailliste sur l'île d'Utàya qui se trouve sur le Lac Tyrifjord.

A.B. Breivik en voulait apparemment au Parti Travailliste, parti de gauche actuellement au pouvoir et connu dans l'histoire pour être favorable à l'immigration et à la pluralité culturelle. A.B. Breivik avait prétendument publié un peu plus tôt un article sur un site où il s'était déclaré résolument contre le pluralisme et avait aussi employé ces termes : « l'islamisation de l'Europe occidentale ».

L'attentat à la bombe qui a eu lieu l'après-midi sur le bâtiment du gouvernement n'a pas eu d'impact sur l'église adventiste locale qui se trouve à Akersgt. Néanmoins, les services religieux du samedi matin ont été annulés sur les conseils de la police, a expliqué Torre Tjeransen, directeur des communications pour l'Église adventiste de Norvège.

Les locaux de la Fédération adventiste de Norvège et de l'université sont situés à quelques kilomètres de l'île d'Utøya sur le lac Tyrifjord, a fait remarquer Tjeransen.
Il y a environ 4600 adventistes en Norvège pour une population d'environ 4,9 millions habitants.

Dans une déclaration du 25 juillet, John Graz, directeur du Département des affaires publiques et de la liberté religieuse de l'Église adventiste mondiale, a dit que « le rapport des médias qui laisse sous-entendre que ces attentats auraient peut-être été motivés par l'aile chrétienne fondamentaliste de droite est préoccupant ».
« De tels actes sont contraires à l'enseignement chrétien et à ses valeurs morales » a ajouté John Graz. « La violence perpétrée au nom de la religion est une déformation absolue de cette dernière qui trouve sa genèse en Jésus-Christ, le 'Prince de Paix' ».
Il a également lancé un appel à la prudence dans l'utilisation du terme « fondamentaliste » pour décrire l'individu qui a prétendument commettre ces attentats, argumentant que le terme « extrémiste » est plus approprié pour le décrire. Le genre d'idéologie prônée par ce dernier et ce genre de comportement n'ont rien de commun avec les normes des communautés religieuses.
Il existe un risque potentiel, mais réel, de confusion entre « fondamentalistes » et « chrétiens conservateurs » dans l'esprit des gens et cette confusion pourrait servir à élargir le gouffre d'incompréhension entre les différentes traditions religieuses, a fait également remarquer John Graz.
Et il termine par ces mots : « nous devons redoubler d'efforts afin de promouvoir la compréhension et le respect entre personnes de confessions et cultures différentes ».
Sources : BUC news_old/IRLA/ANN/BIA
türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,