Loma Linda, Californie, États-Unis – Distribution du courrier le samedi

Mis à jour le 03.05.2011 à 22:47
Loma Linda, Californie, États-Unis ? Distribution du courrier le samedi
Les habitants de Loma Linda en Californie qui étaient habitués à recevoir le courrier du week-end le dimanche depuis quatre-vingt ans, commenceront à recevoir du courrier le samedi.

Depuis le début des années 1930, les autorités fédérales ont distribué le courrier le dimanche au lieu du samedi par courtoisie envers la communauté en grande partie adventiste du septième jour qui représente 20 000 habitants. Les responsables de la Poste ont annoncé que cette pratique doit disparaître, invoquant le fait que l'agence essaie de réduire ses coûts pour alléger un déficit.

Le receveur des postes par intérim, Dan Mesa, a dit que la réaction qu'il a reçue a été positive dans l'ensemble. « J'ai reçu quelques plaintes, mais également beaucoup de compliments » a t-il précisé.
Les responsables de la Poste ont rapporté que ce changement permettra d'avoir une distribution du courrier plus opportune et de faire des économies au niveau des dépenses, puisque l'agence doit payer une prime salariale aux postiers les dimanches.

La porte-parole de la Poste, Eva Jackson, a dit qu'avec ce changement, les lettres postées tardivement le vendredi ne resteront plus non traitées jusqu'au lundi étant donné que les employés à Loma Linda ont un jour de congé et que les employés ailleurs ne travaillent pas le dimanche.

Un jour de délai peut représenter une grande différence pour certains courriers sensibles au facteur temps, tels que les pensions alimentaires et les paiements des allocations chômage.

Les dirigeants adventistes et les habitants de la ville ont exprimé des réactions variées. 
« La ville a été achetée par les adventistes du septième jour. Les adventistes du septième jour l'ont conservée. ... Je suis simplement consternée par ce changement » a dit Sylvia Shepphard, habitante de Loma Linda. « Je suis prête à aller au bureau de poste pour signer une pétition ».
Le maire de Loma Linda, Rhodes Rigsby, qui est également adventiste, a dit que pour les autorités de la ville, ce changement n'est pas un problème. « A mon avis, c'est bien d'avoir une distribution du courrier le dimanche, mais ce n'est pas nécessaire. Dans le monde entier, les adventistes reçoivent leur courrier le samedi sans en être horriblement offensés. Mais je me rends compte à quel point les adventistes ont pu s'habituer à cela et qu'ils pourraient peut-être vouloir déposer une pétition. Pour moi, les autorités de la ville sont catholique, juive, bouddhiste, adventiste du septième jour, tout à la fois. Nous n'avons pas un gouvernement adventiste du septième jour ».

Dru Turner, habitante non-adventiste, a fait remarquer que ce changement aurait dû avoir lieu depuis longtemps.« Je pense que cela aurait dû s'arrêter lorsque la ville s'est constituée en 1970. Je crois en la séparation de l'église et de l'État. Je ne vois pas comment nous pouvons, en bonne conscience, demander à une agence fédérale de ne pas faire ce qui est fait dans les autres villes ».

La principale inquiétude pour certains est de savoir si ce changement aura pour conséquence la perte d'emploi pour les salariés, alors que la Cour d'appel de la 8ème tournée des États-Unis a jugé au mois de mars que les transporteurs adventistes pourraient être licenciés pour refus de travail le samedi.

L'église adventiste du septième jour de l'université de Loma Linda s'est fait l'écho de cette inquiétude dans une déclaration sur Facebook : « Nous voulons exprimer notre reconnaissance envers le Service Postal des États-Unis pour avoir honorer nos membres de la communauté de Loma Linda en ne distribuant pas de courrier le samedi, sabbat de la Bible, pendant les quatre-vingt dernières années. Notre souci concerne maintenant nos membres ou les membres des autres églises adventistes du septième jour locales qui pourraient être forcés, par ce récent changement d'emploi du temps, de choisir entre honorer Dieu et garder leur emploi ».

Dan Mesa a dit que ses dix-huit employés ont travaillé auparavant dans d'autres bureaux de poste où le travail était exigé le samedi et que la plupart ont répondu positivement à ce nouvel emploi du temps.
« On doit tous les traiter de la même façon » a-t-il dit. « Contractuellement, vous ne pouvez pas permettre des changements dans l'équipe. Il y a toujours des gens qui ne veulent pas travailler le samedi ou le dimanche ».
Les deux plus grandes églises adventistes de la région comptent 11 000 membres. La ville de Loma Linda compte une dizaine d'églises adventistes.

Au moins deux autres villes américaines, dont les villes des universités adventistes d'Angwin en Californie et de Collegedale au Tennessee, ont des contrats assurant qu'aucune distribution de courrier n'est faite le samedi.

Source : ANN/BIA