dolandirici bahis siteleri,
uluslararası evden eve nakliyat,ofis taşıma,evden eve nakliyat,ofis taşıma,
chat odasi,sohbet siteleri,cember makinesi,
Adventiste

Amman, Jordanie - Un évènement interreligieux en Jordanie ouvre la voie à un dialogue nouveau avec le monde musulman

Mis à jour le 20.03.2011 à 15:28
Amman, Jordanie - Un évènement interreligieux en Jordanie ouvre la voie à un dialogue nouveau avec le monde musulman
Le fait de tolérer les différentes religions ne suffit pas ; le besoin de respect grandit, dit un expert de la liberté religieuse adventiste.
La conférence sur la liberté religieuse organisée en Jordanie début du mois de mars représente une étape historique en matière de dialogue entre le monde musulman et les partisans de la liberté religieuse, ont affirmé les organisateurs.

Le 1er mars, le colloque sur l’enseignement du respect des religions, a rassemblé des universitaires, des représentants politiques et des experts juridiques au Amman College de l'université d'Al-Balqa. Cet évènement marquait la seconde fois seulement que l'Association Internationale de la Liberté Religieuse (IRLA) se réunissait au Moyen-Orient depuis ses 119 années d'existence.

« Cette conférence a été une occasion extraordinaire d'avoir une discussion profonde avec les dirigeants islamiques clés et les penseurs sur ce que cela signifie de respecter les différentes traditions religieuses et de vivre en harmonie les uns avec les autres » a affirmé le pasteur John Graz, secrétaire général de l'IRLA.
« Le fait de se connaître les uns les autres et de construire des relations personnelles, voilà deux des forces les plus puissantes à notre disposition pour combattre les préjugés religieux » a déclaré J. Graz.

Le colloque était co-sponsorisé par « Arab Bridge Center for Human Rights » une organisation non-gouvernementale fondée par l'ancien juge jordanien Amjad B. Shammout. Il rassemblait des experts de l'IRLA, des universitaires islamiques et des imams, des dirigeants jordaniens chargés de faire respecter la loi, des dirigeants de jeunesse et des membres du corps diplomatique. Le premier ministre jordanien Marouf Suleiman al-Bakhit a apporté son soutien à l'évènement et était représenté par Jiryis Samawy, secrétaire général du ministère de la culture jordanien.

Delbert Baker, vice-président de l’Église adventiste mondiale et vice-président de l'IRLA, a parlé du respect et de la liberté, principes qui pour lui sont partagés et valorisés aussi bien par le monde musulman que le monde judéo-chrétien. Pourtant, a-t-il dit, il arrive trop souvent qu'un fossé se creuse entre la théorie et la pratique. Il a encouragé les membres de l'auditoire à examiner si ces principes influencent les interactions qu'ils ont avec autrui.

En présentant son texte « au-delà de la tolérance », William Johnsson, coordinateur des relations interreligieuses de l'IRLA, a défini la différence qui existe entre le respect et la tolérance. Le « respect » affirme activement un droit individuel à la liberté religieuse tandis que la « tolérance » peut sous-entendre une réticence à admettre les points de vue religieux d'autrui.

Selon W. Johnsson, la Jordanie était l'endroit idéal pour accueillir ce colloque, vu ce qu'elle a déjà accompli comme « nation musulmane modérée, modèle d'ouverture, de tolérance et de rejet de la violence ». L'an dernier à Amman, W. Johnsson a facilité une réunion plus restreinte d'experts en liberté religieuse, ce qui selon lui a permis de préparer le terrain pour l'évènement plus vaste de ce mois-ci.

Source : ANN/IRLA/BIA
türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,
Web Tasarımı,
alanya lavabo acma,alanya lavabo acma,alanya tikanik acma,
istanbul escort,escort,bahçeşehir escort,türk porno,escort şirinevler,