Silver Spring, Maryland, États-Unis – L’OMS souhaite la présence adventiste

Mis à jour le 24.01.2008 à 12:27
Silver Spring, Maryland, États-Unis ? L?OMS souhaite la présence adventiste
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a demandé aux responsables du département adventiste de la santé de se joindre à une consultation préalable qu’elle organise pour renouveler ses partenariats avec des organisations religieuses.

Après 30 ans de relations distantes, l’OMS, sous l’égide de son nouveau directeur général, le Dr Margaret Chan, cherche à collaborer avec des groupes susceptibles d’aider à mettre en pratique ses objectifs de santé publique mondiale.

Les responsables de l’OMS affirment que l’Église adventiste a été sélectionnée pour son message de santé mais aussi pour qu’elle incite ses Églises locales à servir de centres de santé publique.

Le Dr Ted Karpf, responsable scientifique de l’OMS, précise : « Les adventistes sont connus dans le monde entier comme étant des modèles en matière de santé et compétents dans leur service sanitaire en faveur des populations ».

Les dirigeants de l'OMS expliquent que l'accent mis sur ce partenariat avec les organisations religieuses est le résultat de l'intérêt que le Dr Chan porte à l'Afrique, aux femmes et aux soins primaires.

« Il faut nous focaliser là où les services de santé sont prodigués » affirme le Dr Alex Ross, directeur du programme des réformes et des partenariats de l’ONU. « Historiquement, la présence des organisations religieuses au sein des populations est plus influente que la médecine traditionnelle ». Il se réfère à des statistiques qui montrent qu’au moins 40 % des soins de santé en Afrique sont fournis par des organisations religieuses. « En faire nos partenaires, c’est les reconnaître et coordonner un travail déjà en cours. Je pense que les adventistes, à la fois par l'Église adventiste et par des associations comme ADRA (Agence adventiste d'aide et de développement), sont perçus comme très influents depuis longtemps dans ce domaine et ont donc acquis une expérience énorme », explique le Dr Ross.

Le département de santé de l’Église adventiste est actif dans plus de pays que tout autre dénomination religieuse. Le Dr Peter Landless, directeur adjoint du département de santé de l’Église adventiste mondiale, estime que ce partenariat permettra d’étendre à d’autres populations les services de santé offerts par l’Église adventiste. Il permettra aussi de participer à d’autres rencontres mondiales sur la santé comme celles qui auront lieu l’année prochaine en Europe.

Source : ANN/BIA