Silver Spring, Maryland, Etats-Unis - L'Eglise affiche le taux de croissance le plus haut depuis 2002

Mis à jour le 22.10.2007 à 13:50
Silver Spring, Maryland, Etats-Unis - L'Eglise affiche le taux de croissance le plus haut depuis 2002
« Chaque adventiste, qu'il se retrouve en Azerbaïdjan ou en Nouvelle Zélande, se trouve désormais en compagnie de 15 435 470 membres de la dénomination mondiale protestante, » a affirmé le secrétaire de la Conférence Générale, Matthew A. Bediako, aux 300 délégués du Conseil annuel qui étaient réunis à la Conférence Générale en ce 14 octobre.

Plus d'un million de membres ont rejoint l'Eglise adventiste entre juillet 2006 et juillet 2007, faisant de l'année 2006-2007 la cinquième année consécutive que le message adventiste provoque une telle croissance.
Les officiels de l'Eglise estiment à presque 3 000 le nombre de personnes qui rejoignent l'église par jour. Ce qui signifie qu'on compte maintenant un adventiste pour 429 personnes.

M. Bediako déclare que l'Eglise adventiste ne « s'est jamais trouvée dans une situation aussi favorable pour parler du message biblique ». Mais il ajoute que « cela ne devrait pas nous conduire à avoir une attitude de suffisance et de contentement. Il est temps d'être plus vigilant et actif que jamais ».

Depuis que les responsables de l'Eglise ont appelé à des audits approfondis des membres dans les 13 divisions géographiques de l'Eglise en l’an 2000, la perte de plus d'un million de membres qui s'ensuivit a tempéré la croissance de l'Eglise. Pour 100 nouveaux membres en 2006, l'Eglise en a perdu 45 membres.

L'inversion de la tendance démoralisante des cinq dernières années dans le maintien des membres se manifeste dans le taux de maintien de cette année. Il est de 76 %. Pour 100 membres qui ont rejoint l'Eglise, 24 ont choisi de partir au lieu de 45. Pour M. Bediako, c'est un changement « remarquable ». Une fois ce rapport gain-perte pris en compte, l'Eglise adventiste a gagné 681 448 membres cette année.

Bert Haloviak, directeur du bureau des archives et des statistiques, fait remarquer que le taux de croissance en membres de cette année (4,62 %) est le taux le plus haut depuis l'année 2002-2003, lorsque les résultats des audits de membres ont été connu.

Malgré cette croissance régulière et ce maintien des membres M. Bediako recommande la prudence.
Pour lui, les rapports approfondis sur les membres sont nécessaires si l'Eglise a l'intention de conserver son intégrité. Il félicite les divisions pour leur travail assidu en la matière et leur recommande de continuer sur la même lancée en 2008. « On attend de vous que vous soyez précis et honnêtes dans les rapports sur les membres ».

Alors que certains membres craignent que le fait de réexaminer les livres puisse saper la croissance de l'église, B. Haloviak fait remarquer que les tendances d’une croissance optimiste prouvent le contraire.
Parmi un certain nombre de projets et initiatives présentés dans le rapport du secrétaire se trouve le programme His Hands (en français Ses Mains). Dans ce projet d'échange missionnaire, les églises participantes construisent un projet missionnaire et choisissent un membre d'église pour servir dans ce projet en tant que missionnaire.

Source : ANN/BIA