Paris, France - Le Premier ministre, François Fillon, a reçu le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France.

Mis à jour le 14.09.2007 à 11:12
Paris, France - Le Premier ministre, François Fillon, a reçu le pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France.
M. Fillon a assuré, au cours de cette premiÚre prise de contact du mercredi 12 septembre, que les travaux concernant les suites du rapport de la commission Machelon sur les relations entre les pouvoirs publics et les religions aboutiraient prochainement à des propositions concrÚtes.

Claude Baty a rappelĂ© au Premier ministre les difficultĂ©s rencontrĂ©es dans certaines communes par des associations cultuelles souhaitant acquĂ©rir ou disposer d’un lieu de culte. Ces communautĂ©s protestantes, souvent issues de l’immigration, sont confrontĂ©es Ă  un usage abusif du droit de prĂ©emption des mairies. M. Fillon a Ă©coutĂ© attentivement la suggestion de M. Baty d’encourager les Ă©lus de ces communes Ă  rencontrer tous les reprĂ©sentants des cultes de leur ville afin de trouver ensemble des solutions dans une rĂ©elle volontĂ© de dialogue.

D’autre part, le pasteur Baty a soulevĂ© la question des expulsions des personnes en situation irrĂ©guliĂšre, trouvant « trĂšs choquante cette politique des quotas telle qu’elle est menĂ©e et prĂ©sentĂ©e actuellement ». Il a soulignĂ© qu’une telle logique comptable avec le langage qui l’accompagne ne pouvait qu’engendrer de la brutalitĂ© et un risque accru de drames humains.

Claude Baty a Ă©galement rappelĂ© les prĂ©occupations de la FĂ©dĂ©ration protestante de France concernant la surpopulation des maisons d’arrĂȘt, ses consĂ©quences dĂ©sastreuses, et les efforts Ă  poursuivre en matiĂšre de prĂ©vention des rĂ©cidives. Le Premier ministre a alors indiquĂ© qu’il souhaitait que le ministĂšre de la Justice soit attentif Ă  ces prĂ©occupations dans la prĂ©paration de la loi pĂ©nitentiaire.

Source : FPF/BIP/BIA