L’Église adventiste en Turquie redevient propriétaire d’un bien historique

Mis à jour le 08.03.2019 à 16:46
L?Église adventiste en Turquie redevient propriétaire d?un bien historique

Les visiteurs se souviennent souvent de l’église Adventiste du Septième Jour de Taksim à Istanbul, en Turquie, comme d’un lieu offrant une vue panoramique sur le Bosphore et la ville.

 

Pour les adventistes de Turquie, la propriété de l’église adventiste de Taksim, située près du centre animé de la place Taksim, est un lieu symbolique car elle représente l’histoire de l’Eglise Adventiste du Septième Jour dans le pays

 

Une maison de prière historique

 

Karnak Doukmetzian, du Bureau du Conseiller général de la Conférence générale des Adventistes du Septième Jour, a déclaré que le bien – un complexe de quatre étages – avait été acheté par les Adventistes en 1927 et que l’église avait été construite en 1958 puis reconnue par la ville d’Istanbul comme lieu de prière.

 

Mais les membres de l’église ont presque perdu cet endroit précieux.

 

La propriété a été enregistrée au nom d’un employé de l’église d’origine étrangère car, à l’époque, la Turquie ne reconnaissait pas la dénomination adventiste. Cette personne est rentrée dans son pays natal en situation d’urgence, qui lui a finalement coûté la vie, avant qu’il ne puisse transférer le titre de propriété de son nom à celui de son successeur.

 

Après son décès, un différend au sujet du bien a surgi entre sa famille et la dénomination, la famille prétendant qu’il appartenait à leur père plutôt qu’à l’église. Au cours des 50 années suivantes, l’église a tenté – sans succès – de récupérer la propriété en négociant avec la famille pour qu’elle renonce au titre, alors que l’église était en possession et utilisation continues de la propriété depuis 1927.

 

La propriété vendue

 

En 2015, les autres membres de la famille de cet employé de l’église ont décidé qu’au lieu de transférer la propriété à l’église comme convenu, ils la vendraient à un acheteur local.

 

Récemment, alors que les responsables de la fédération locale célébraient le succès de l’établissement du statut légal de la dénomination en Turquie, ce même jour, un homme venait leur annoncer qu’il était le nouveau propriétaire du bien immobilier contesté qu’il avait acheté aux héritiers quelques mois auparavant.

 

“Ce fut le jour le plus troublant de mon ministère“, a déclaré Hyosu Jung, président de la fédération adventiste en Turquie. “Je n’arrivais même pas à réfléchir à ce que nous devions faire suite à cela.”

 

Le président de l’Union du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Rick McEdward, a avoué avoir ressenti la même chose que Jung.

 

“Nous avons même pensé que nous pourrions perdre le bâtiment et la propriété et donc perdre l’un de nos seuls phares dans tout le Moyen-Orient, ce qui nous a causé de grandes inquiétudes“, a expliqué M. McEdward.

 

Karnak Doukmetzian, avocat général de la Conférence générale, a agi rapidement pour résoudre le problème en engageant des poursuites contre les parties concernées, tandis que le récent acheteur remettait le bien sur le marché pour éviter un litige avec l’Église Adventiste.

 

Des agents immobiliers ont commencé à venir visiter la propriété et prendre des photos. Ils ont également interrogé les fonctionnaires de l’église catholique voisine sur la propriété et le bâtiment de l’église adventiste. Denny Rumambis, trésorier de la Division d’Asie, a exprimé sa gratitude envers l’église catholique voisine pour sa gentillesse. En effet, les fonctionnaires ont toujours affirmé aux agents immobiliers que la propriété et le bâtiment appartenaient à l’Eglise Adventiste et à personne d’autre. “Nous devons dire merci à notre voisin, qui a découragé les agents immobiliers“, a dit Rumambi.

 

La situation a conduit les dirigeants et les membres de l’Eglise au Moyen-Orient et en Afrique du Nord à prier pour une solution, a dit Jung, et c’est ainsi qu’il a finalement trouvé la paix en Dieu. “En voyant tant de prières sincères, j’ai abandonné toute mon anxiété et j’ai fait confiance à Dieu parce que c’est à Lui qu’appartient l’univers entier,” dit-il.

 

La solution

 

Pendant que les membres et les dirigeants priaient pour le bien et continuaient à faire avancer les travaux de l’église, Doukmetzian, avec le consentement et l’aide financière de la Conférence générale, a pu organiser une transaction pour garantir le bien à l’Église Adventiste. Il a annoncé à la direction de l’église la bonne nouvelle que l’Église Adventiste du septième jour était redevenue le propriétaire légal et officiel de la propriété depuis le 9 octobre 2018.

 

Doukmetzian et ses collègues connaissaient l’importance de leur travail pour récupérer la propriété. “Sur les cartes de la ville d’Istanbul, le bien est inscrit sur la liste des maisons de prière“, a déclaré Doukmetzian. “La liberté de culte en ce lieu est importante pour les membres et l’œuvre évangélique.”

 

McEdward a exprimé sa gratitude pour les nombreuses personnes qui ont travaillé et prié de tout leur cœur pour cette propriété. “Partout dans le monde, les gens ont commencé à prier, et la Conférence générale a apporté son soutien et son expertise pour les questions juridiques”, a expliqué M. McEdward. “Peu à peu, par la prière, le travail acharné, les partenariats, les consultations, les actions nécessaires, il est devenu évident qu’il y avait un moyen de rétablir notre présence sur la propriété Taksim“.

 

Une joyeuse célébration

 

Après une petite rénovation, l’église Adventiste du Septième Jour de Taksim a célébré sa réouverture le 16 février 2019 avec des membres et officiels de l’église, des invités, et le baptême deux nouveaux croyants.

 

Magdiel E. Perez, assistant du président de la Conférence générale et président du Comité de supervision de la Conférence générale de l’Union pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, était présent et a prononcé le message d’inauguration. “J’ai toujours entendu dire que nous avions quelques membres adventistes en Turquie, mais là cette église était pleine, 300 personnes étaient réunies,” dit Perez. “Vous êtes le peuple de Dieu travaillant pour le Seigneur, et Dieu continuera à vous bénir.”

 

McEdward a déclaré prier pour que cette église réouverte soit le centre de l’œuvre de Dieu dans la communauté et dans le pays. “Cette propriété nous offre un lieu de rassemblement, de prière, de formation de nos membres et d’accroissement des connaissances de notre peuple des quatre coins de la Turquie afin qu’ils puissent montrer l’amour de Dieu à leurs voisins et à leurs compatriotes,” dit-il.

--------------
 

Source: Adventist Review / Traduction Adventiste Magazine.