Les promesses de Dieu

Méditations spirituelles 28/05/2021

27 mai 2021 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Ted N.C. Wilson | DIA

Bonjour, mes amis ! J’espère que vous avez passé une bonne semaine et que vous attendez avec impatience ou que vous vivez déjà le repos du jour béni du sabbat de Dieu.

Vous savez, le sabbat est comme un temple dans le temps : sanctifié, béni, rendu saint par Dieu lui-même. Et il est si riche et si profond dans sa signification, désignant Dieu comme le Créateur du ciel et de la terre, de « la mer et [des] sources d’eau », comme nous le lisons dans Apocalypse 14.7.

Et si nous nous reposons « de notre activité, tout comme Dieu s’est reposé de la sienne », il nous est rappelé qu’il s’agit de bien plus qu’un repos physique : il symbolise un profond repos spirituel, comme l’explique Hébreux 4.9-10, qui dit : « Il reste donc un repos de sabbat pour le peuple de Dieu. En effet, celui qui entre dans le repos de Dieu se repose lui aussi de son activité, tout comme Dieu s’est reposé de la sienne ».

N’est-il pas intéressant de constater qu’au cœur même des dix commandements, et plus précisément dans le quatrième commandement, nous trouvons le repos ? Le repos de nos travaux. Le repos des soucis et des soins. Le repos d’essayer de nous sauver.

Et, en fait, est-ce peut-être une bonne façon de considérer les instructions de Dieu, telles qu’elles sont présentées dans les Dix Commandements, dans leur ensemble ? Plutôt que de les voir comme une liste rigide de… : « Tu ferais mieux de ne pas faire ceci », « Tu ferais mieux de ne pas faire cela », pouvons-nous plutôt les voir comme des promesses de ce que nous pouvons devenir par le Christ, notre Sauveur vivant ?

Dans le beau livre de 1 Jean, nous lisons de nombreuses descriptions magnifiques de l’amour de Dieu et de son pouvoir de nous aider à être tout ce qu’il prévoit pour nous. Et dans 1 Jean 5.2-5, nous lisons l’étonnante promesse suivante :

« Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu au fait que nous aimons Dieu et respectons ses commandements. En effet, l’amour envers Dieu consiste à respecter ses commandements. Or, ses commandements ne représentent pas un fardeau, puisque tout ce qui est né de Dieu remporte la victoire contre le monde, et la victoire qui a triomphé du monde, c’est votre foi ».

Avez-vous compris ? La victoire vient de la foi ! La foi dans le sang et la puissance salvatrice de notre Seigneur, Jésus-Christ !

Vous êtes-vous déjà demandé si la loi de Dieu était une loi d’amour et non d’obligation ? Et s’il ne s’agissait pas d’une série de choses à faire et à ne pas faire, mais de dix promesses pour une vie meilleure ?

Ces questions ont été posées par un jeune adventiste nommé Grant Steinweg, qui a écrit ce qui suit sur sa page Facebook :

« Dieu ne nous demande jamais d’obéir sans nous donner accès au pouvoir nécessaire pour le faire. Et ce pouvoir ne réside pas intrinsèquement dans la nature humaine, mais vient de l’extérieur de nos cœurs orgueilleux. Ce pouvoir se trouve dans la parole de Dieu elle-même. C’est la même parole qui a dit : ‘Qu’il y ait de la lumière’ et il y eut de la lumière, qui a dit : ‘Faisons l’homme à notre image’ et la race humaine est née.

De la même manière que Dieu crée, il rachète. Ainsi, la loi même qui, pour certains, peut sembler un fardeau ou une obligation, contient en elle-même le pouvoir de guérir et de restaurer ».

N’est-ce pas magnifique ? J’ai été très impressionné. Alors que Grant, qui est un musicien très talentueux, poursuivait son flot de pensées, il a composé et enregistré un bel chant. Écoutons Grant partager son chant avec nous, « Les dix promesses ».

La loi de Dieu pourrait-elle être une loi d’amour et non d’obligation ? Et s’il ne s’agissait pas d’une série de choses à faire et à ne pas faire, mais de dix promesses pour une vie meilleure ?

APRÈS LA VIDÉO :

Mes amis, j’espère que vous avez été bénis par ce merveilleux chant de Grant Steinweg, moi, j’ai été béni. Merci, Grant, d’utiliser tes talents pour glorifier Dieu et pour bénir de nombreuses personnes en attirant l’attention sur les « Dix promesses » de Dieu.

Prière :

Prions ensemble. Seigneur, merci de nous avoir donné les 10 commandements ; ils ne sont pas apparus par ta main providentielle sur le mont Sinaï, ils existent depuis toute éternité, car les 10 commandements sont le fondement de ta loi d’amour, ils font partie de ton caractère. Merci, Seigneur, de nous avoir donné ces 10 promesses, ces magnifiques moyens de nous connecter avec toi pour une vie abondante, pas seulement ici, mais pour toute l’éternité, et Seigneur, bénis les personnes comme Grant, qui ont pris le temps de réfléchir et de mettre en mots, en musique la merveilleuse relation que nous pouvons avoir avec toi. Merci, Seigneur, pour ces 10 promesses merveilleuses, ces 10 commandements qui nous conduisent vers toi et vers une vie plus pleine. Merci de nous préparer par ta justice, ta justice salvatrice et rédemptrice, pour le retour prochain du Christ, lorsque nous pourrons passer l’éternité avec ces 10 belles promesses. Nous demandons tout cela au nom puissant de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, amen.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.