Jésus calme la tempête

Réflexions spirituelles

Laura James | Adventist World | Février 2021

« Le besoin de se reconnaître dans la religion choisie n’est pas une chose banale », déclare Laura James, peintre et illustratrice domiciliée à New York.

« J’essaie, par mon travail, d’offrir une alternative aux images “traditionnelles” que l’on trouve dans l’art religieux occidental. »

L’élément le plus frappant de Jésus calme la tempête est sans doute la façon dont Laura représente Jésus et ses disciples. Pour quiconque est habitué à l’art religieux représentant le Christ et ses disciples sous un aspect anglo-saxon, sa représentation des personnages à la peau sombre peut être choquante pour certains, mais porte une signification profonde.

« J’ai grandi à New York, dans le quartier de Brooklyn, et j’y ai fréquenté l’église Brethren Church avec ma famille des Caraïbes, dit-elle. Nous n’avions pas le droit d’illustrer des personnages de la Bible, et il n’y avait aucune œuvre artistique sur les murs. Cependant, nous avions des Bibles pour enfants remplies de magnifiques images ! Bien que les personnages environnants fussent de couleur brun clair, reflétant sans doute les gens du Moyen-Orient, Jésus, lui, avait une peau bien blanche, les cheveux blonds, et les yeux bleus ! Les Noirs et les Africains présentaient invariablement d’étranges nuances de brun ou de gris, et avaient souvent des traits grossiers. Ces images m’ont amenée à croire que cette religion n’était, tout au plus, pas forcément pour moi, une noire, ou du moins, qu’elle ne respectait pas les personnes noires. »

Bien des années plus tard, Laura est tombée sur un livre et a été frappée, se souvient-elle, par les images d’anges noirs sur la couverture. Comme le style d’art semblait assez simple pour essayer de le copier, elle a tenté sa chance. « À l’époque, je n’avais pas fait beaucoup de peinture parce que je m’intéressais à la photographie. Mais comme tout était tracé en noir et ressemblait en quelque sorte à un livre à colorier, j’ai réussi à m’en sortir. Je suis peintre autodidacte inspiré par l’art chrétien éthiopien et sa longue tradition », dit-elle.

L’amour de Laura pour la peinture – en particulier pour l’acrylique sur toile ou sur bois – s’inspire aussi des commentaires qu’elle reçoit de personnes qui trouvent un sens spirituel renouvelé grâce à ses tableaux. Ils « apprécient les différentes couleurs des personnages bibliques représentés dans mon œuvre », dit-elle. Après une longue tradition consistant à ne voir que des représentations de Christ et des personnages bibliques à partir d’un regard qui ignore totalement les personnes de couleur, se retrouver dans le récit biblique du ministère du Christ peut changer toute la perspective d’une personne sur l’intérêt personnel que le Christ peut avoir pour sa vie et l’amour qu’il lui porte.

Jésus calme la tempête a une signification personnelle spéciale pour Laura. « J’ai toujours aimé l’idée de Jésus restant calme, gardant son aplomb alors qu’il enseignait aux incroyants – et même quand il faisait des miracles ! commente-t-elle. Étant une grande fan de l’eau et de l’océan, j’ai été très heureuse de peindre Jésus dans cette scène. »

Leave a CommentSubmit

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.