« Comment faites-vous pour réaliser vos projets ? »

Méditations spirituelles 21/07/2021

ADRA France | Trait d’Union N. 57, p. 13

Aéroport de Tunis. Reynolds est là qui m’accueille. Il a été responsable du bureau ADRA de Tunisie pendant plusieurs années.

Il a su avec patience et diplomatie créer des liens avec des personnes influentes si bien que les autorités laissent faire. Reynolds, parti, je me retrouve seule dans un pays dont je ne connais rien d’autre que ce que les agences touristiques veulent bien en dire…ce qui est bien loin de la réalité du terrain comme je le découvrirai plus tard ! Reynolds m’a bien introduite auprès de certaines personnes qui pourraient m’apporter leur concours. Comment pouvais-je aller de l’avant ? Je tournais en rond. Mais voilà qu’un jour, deux ans plus tard, une charmante jeune femme frappe à ma porte. Elle est médecin. De milieu modeste, elle n’a pas les moyens d’ouvrir un cabinet et elle ne se sent pas en phase avec les pratiques des milieux hospitaliers. Elle me demande si elle peut travailler avec moi. Quelle aubaine ! L’avenir montrera que c’est moi qui vais travailler avec elle !

Avec Hajer, tout va changer. Grâce à son tact, son sixième sens qui lui fait détecter à la fois la filouterie ou la sincérité, sa simplicité, sa connaissance approfondie de sa propre culture et des nombreuses facettes de la vie de ses compatriotes, les portes s’ouvriront devant nous ! Si bien qu’un de ses amis lui dira en s’étonnant : « Comment faites-vous pour réaliser vos projets ? »

En effet, dans un pays où nous étions surveillées, où la moindre parole contre le gouvernement Ben Ali entraînait une arrestation, où nous devions peser chacun des mots de nos rapports, le sens de la communication de Hajer nous a permis d’obtenir l’autorisation des autorités soit de certains ministères soit au niveau des régions afin de réaliser nos projets.

Des projets variés ! Nous sommes passées du domaine de l’éducation dans la région de Tunis avec des séances de sensibilisation aux méfaits du tabac et de l’alcool, la construction de salles de classe, la direction de colonies de vacances aux activités génératrices de revenus dans le Sud-Ouest du pays avec, entre autres, élevage de vaches laitières, soutien à des tisserandes, installation de couturières.

Hager a pris en main tous les contacts avec les bénéficiaires, avec les différentes instances administratives. Elle faisait les démarches, les traductions, les évaluations sur le terrain. Et elle négociait, discutait, encourageait, intervenait, partageait la vie des plus humbles et tout cela calmement, simplement, tout naturellement. Jamais, elle ne s’est revendiquée de ses vastes connaissances, ni de son doctorat en médecine qu’elle avait pourtant obtenu haut la main !

C’est Hajer, avec sa personnalité sensible et généreuse, à l’écoute des plus fragiles, qui a permis à ADRA en Tunisie de se faire connaitre et respecter.

Merci Hajer !


Evelyne Nielsen


Téléchargez le Trait d’Union numéro 57 d’ADRA France sous format PDF gratuitement ICI.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.