10 jours de prière : Jour 8 – L’OBÉISSANCE EN JÉSUS

Réflexions spirituelles

Télécharger le matériel depuis ce site :

10 jours de prière

« Si donc quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création ; les choses anciennes ont disparu ; voici que toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5.17).

Étapes de la foi

Vous vous souvenez du premier miracle que Jésus a accompli lors des noces de Cana ? Marie, la mère de Jésus, a dit aux serviteurs : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » (Jean 2.5). En disant cela, Marie a renforcé la confiance des serviteurs en Jésus. Lorsqu’il leur a demandé de remplir les jarres d’eau, ils ont fait exactement ce qu’il leur a demandé. Puis Jésus a dit : « Puisez maintenant… et, apportez-en à l’ordonnateur du repas. » (v.8). Une fois de plus, ils ont suivi ses instructions, même si cela semblait étrange ; ils ont vite compris qu’ils venaient d’assister à un miracle. Repassons les différentes étapes :

1. Par ses instructions, Marie a renforcé la confiance des serviteurs en Jésus.
2. Les serviteurs ont fait preuve de confiance et de soumission en faisant exactement ce que Jésus leur a demandé. En d’autres termes, ils ont mis en œuvres les préparatifs qui ont permis le miracle.
3. Ensuite, Jésus lui seul a accompli le miracle.

Les serviteurs n’ont rien fait pour transformer l’eau en vin. Mais, le miracle se serait-il produit sans passer par les démarches précédentes ? C’est ainsi que fonctionne l’obéissance de la foi : Nous choisissons de faire confiance à Jésus, de mettre notre volonté à sa disposition et de faire par la foi des pas dans l’obéissance. Mais c’est Jésus, et Jésus seul, qui accomplit les miracles.

Comment cela fonctionne-t-il ?

L’apôtre Paul explique qu’un mystère a été révélé en nous dans un but précis : amener l’obéissance de la foi (voir Romains 16.25-27). Quel est ce mystère ? Selon Colossiens 1.27, c’est « le Christ en nous ». Et quel est le résultat lorsque l’obéissance de la foi est obtenue en Christ ? « Si donc quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création ; les choses anciennes ont disparu ; voici que toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5.17). Nous avons une vie nouvelle grâce au Christ qui vit et agit en nous. Nous sommes de nouvelles créations !

Lorsque nous vivons « Christ en nous », notre attitude à l’égard de ses commandements démontre un complet changement. « Ses commandements ne sont pas pénibles » (1 Jean 5.3). « Car mon joug est facile », a dit Jésus (Matthieu 11.30). « Je me délecterai de tes commandements, que j’aime » car ils sont « meilleurs pour moi que des milliers objets d’or et d’argent » et « plus doux que le miel à ma bouche ! » (Psaume 119.47, 72, 103). « Une grande paix est donnée à ceux qui aiment ta loi. » (Psaume 119.165). L’obéissance de la foi est une chose agréable, car Dieu dans son amour, ne nous a donné que les meilleures règles.

Et, si l’obéissance est très importante, ce n’est jamais par elle que l’on obtient le salut. De plus, cette obéissance, ne se produit non plus jamais par notre propre bonté. Ellen White énonce : « Celui qui essaie d’atteindre le ciel par ses propres œuvres en respectant la loi tente une impossibilité. L’homme ne peut pas être sauvé sans obéissance, mais ses œuvres ne doivent pas dépendre de lui-même ; le Christ doit travailler en lui pour faire sa volonté. » (Faith and Works, p. 94 -Foi et œuvres-). Trois points méritent notre attention :

1. Il m’est impossible d’atteindre le ciel par mes propres efforts. Il est donc vain d’essayer de gagner quoique ce soit auprès de Dieu.
2. Cependant, l’obéissance dépend inéluctablement de la relation avec Dieu, puisque les disciples de Jésus sont appelés à vivre de manière conforme à sa volonté.
3. L’obéissance que Dieu requiert ne résulte pas de notre œuvre propre mais c’est un miracle que le Christ opère en nous.

Quel est notre rôle ?

Une fois de plus, nous ne pouvons rien faire pour nous sauver, mais Dieu respecte le libre arbitre de l’homme et nous permet de choisir. D’après Ellen White, « Le Seigneur a prévu que la puissance divine coopère avec l’effort humain » (Vous recevez une puissance, p. 10). Qu’est-ce que cela signifie ?

1. Nous avons confiance. Nous choisissons de développer notre confiance en Jésus, qui opère en nous « pour vouloir et pour faire » (Philippiens 2.13). Il fait naître en nous une attitude de soumission et nous montre ce que nous devons faire.

2. Nous décidons. Nous devons choisir de faire la volonté de Dieu. Comme il respecte totalement notre individualité et notre volonté, il n’interviendra que si nous le décidons. Il attend…

3. Nous procédons à des préparations. Nous exprimons notre décision par des étapes d’obéissance, qui peuvent être grandes ou petites.

4. Dieu seul accomplit l’œuvre essentielle du salut. Et rappelez-vous, que même notre contribution (confiance, décision et préparation) ne se fait que par la force de Dieu, quand Jésus vit en nous par l’Esprit Saint ; l’obéissance en devient une joie.

Les textes bibliques dans nos prières

L’obéissance nous permet de faire pleinement l’expérience de l’amour de Dieu.

« Celui qui a mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime. Et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, et je l’aimerai et me manifesterai à lui » (Jean 14.21).

Père, merci de nous montrer comment atteindre la meilleure vie possible. Pardonne-nous lorsque nous rejetons ta loi et ton amour. Conduis-nous à te faire pleinement confiance et à t’abandonner tout notre cœur. Dieu est content quand nous demandons des cœurs obéissants.

« Donne donc à ton serviteur un cœur obéissant … Le Seigneur a été satisfait … Je ferai selon tes paroles » (1 Rois 3.9, 10, 12, traduit de la version allemande de Luther).

Seigneur, s’il te plaît, donne-nous des cœurs obéissants. Place en nous une confiance totale en ta direction et tes principes, même lorsque nous ne comprenons pas. Apprends-nous à voir l’obéissance à travers le pouvoir du Saint-Esprit qui n’est pas un fardeau, mais un délice.

Les Sujets de prières

Remerciements et louange : Remerciez Dieu pour des bénédictions spécifiques et louez-le pour sa bonté.

– Confession : Prenez quelques minutes pour vous confesser en privé et remerciez Dieu pour son pardon.
– Orientation : Demandez à Dieu de vous accorder la sagesse pour les défis et les décisions actuels.
– Notre Église : Demandez à Dieu de bénir les efforts de notre Église locale, régionale et mondiale.
– Vos requêtes : Priez pour les besoins des membres et des familles de votre Église et ceux de vos voisins.
– Communion avec Dieu (Écoute et réponse) : Prenez le temps d’écouter la voix de Dieu et répondez par des prières ou chants de louange.

Chants

Choisissez les chants ou cantiques qui vous inspirent.

Leave a CommentSubmit

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.