10 jours de prière : Jour 1 – Connaître et croire

Mis à jour le 07.01.2019 à 12:31
10 jours de prière : Jour 1 ? Connaître et croire

« Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle allaite? N'a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l'oublierait, Moi je ne t'oublierai point. » (Esaïe 49:15)

 

Un enfant peut-il comprendre pleinement l'amour de Dieu s'il n'a pas ressenti l'amour d'un père terrestre ? D'après mon expérience personnelle, c'est très difficile. J'avais quatre pères. Mon père biologique a divorcé de ma mère quand elle était enceinte de moi. J'ai senti profondément son rejet. Le deuxième mari de ma mère était alcoolique et très violent - il a même tenté de la tuer. Mon beau-père suivant était gentil mais avide d’argent. Avec deux amis, il a cambriolé trois banques. Il a fini en prison, et ma mère a divorcé. Mes années d'enfance étaient tout, sauf dorée. J'étais toujours anxieuse, j'avais peu d'estime de moi et je me sentais très mal aimée. C'était difficile pour moi de me faire des amis à l'école. Adolescente, j'aspirais à être acceptée par mes amis, mais ma recherche de l'amour ne m'a laissée que vide et solitude. Je ne savais pas que mon Père qui est aux cieux travaillait dans les coulisses pour combler ce vide. « Avant que je t’aie formée dans le ventre de ta mère, je te connaissais.... Je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi » (Jr. 1:5 ; Es. 43:1). « Je serai un Père pour vous, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur Tout- Puissant » (2 Cor. 6:18). Quand « mon père m'abandonne, le Seigneur prendra soin de moi » (Ps. 27:10).

 

Quand j'avais 19 ans, une amie m'a invitée à assister à un concert chrétien dans son église locale. L'un des responsables du groupe de musique a donné cette invitation : « Si ta vie est vide et que tu te sens seul, ne donneras-tu pas une chance à Jésus ? »

 

Ses paroles et la musique ont touché mon cœur, et j'ai répondu à l'appel de venir en avant et de recevoir Jésus.

 

Je lisais l'Évangile de Jean quand mon attention a été arrêtée par cette phrase : « Le Père lui-même vous aime » (Jean 16:27a). Cela m'a frappée ! J'avais entendu dire que Jésus m'aimait, mais le Père ? Pourrais- je vraiment y croire ? Tout ce que je savais de Dieu le Père, c'est qu'il semblait loin de moi - quelque part au ciel - et qu'il pouvait voir tout ce que je faisais. J'avais peur de Lui. En lisant les Écritures, je suis tombée amoureuse de Jésus. Jésus est venu, cependant, pour nous montrer l'amour de son Père. Lorsque Philippe dit : « Seigneur, montre-nous le Père », Jésus répondit : « Cela fait si longtemps que je suis avec toi, et tu ne Me connais pas, Philippe ? Celui qui m'a vu a vu le Père » (Jean 14 : 8, 9).

 

Je devais accepter que Dieu le Père m'aime vraiment par son Fils, Jésus Christ. « Le tout premier pas pour s'approcher de Dieu est de connaître et de croire l'amour qu'il a pour nous, car c'est par le dessin de son amour que nous sommes amenés à venir à lui » (Thoughts from the Mount of Blessing, pp. 104, 105). « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Rom 5:8)

 

En outre, Paul dit aussi « Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. » (2Co 5:19)

 

Par sa grâce, Dieu m'a permis de passer à autre chose. Je sais maintenant que j'ai un Père céleste et que je suis fille du Dieu Très-Haut, le Roi des rois. Notre Père céleste comprend le besoin d'amour et d'acceptation de l’être humain. Il ne m'a pas oubliée.

 

Qu’en est-il de mon quatrième père ? J'avais 11 ans quand ma mère s'est remariée. Parce que tous les autres hommes nous ont quittés, je me demandais s'il resterait. Il l'a fait. Je l'ai adopté comme mon père et je l'aime comme s'il était mon père biologique. Il a pourvu à la sécurité et l’amour que tout père devrait avoir. Ma mère est partie maintenant, mais mon père reste une partie vitale de mon existence. Un père est plus que seulement le lien du sang.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous été abandonné par un parent ou un membre de votre famille ? Désirez-vous être accepté et en sécurité ? Souffrez-vous d'être aimé inconditionnellement ? « Vivez en contact avec le Christ vivant, et Il vous tiendra fermement par une main et ne vous lâchera jamais. Connaissez et croyez en l'amour que Dieu a pour nous, et que vous êtes en sécurité ; cet amour est une forteresse imprenable à toutes les illusions et aux assauts de Satan » (Thoughts from the Mount of Blessing, p. 119). « Le nom de l'Éternel est une tour forte; le juste s'y réfugie, et se trouve en sûreté. » (Prov. 18:10)

 

Téléchargez ici tous les documents et affiches en un seul fichier ZIP.