Dans une ville russe, le programme de charité est en tête du ministère adventiste

Mis à jour le 18.12.2018 à 17:55
Dans une ville russe, le programme de charité est en tête du ministère adventiste

ACTUALITÉS DE LA DIVISION EURO-ASIE.

 

Un programme de bienfaisance mis en œuvre il y a trois ans par une église locale pourrait être un modèle à reproduire dans d'autres villes, ont déclaré les dirigeants adventistes dans la ville russe de Yoshkar-Ola. Le projet humanitaire local les « Bonnes Mains » a lancé sa troisième saison à l'église adventiste du septième jour le 25 novembre 2018, le jour de la célébration nationale de fête des mères en Russie.

 

« La première rencontre de cette année a été très positive », a déclaré l'un des organisateurs dans cette ville de 250.000 habitants, située à près de 800 kilomètres à l'est de Moscou. « Nous étions heureux de voir les habitués de cet événement accueillir chaleureusement les bénévoles de notre équipe, ainsi que ceux que les nouveaux venus à ce programme. »

 

Les organisateurs de cette œuvre de bienfaisance rapportent qu’un programme spécial a été offert aux mamans présentes. Des bénévoles de l'Église ont ainsi dédié des chants et des poèmes, et un présent a été remis à chacune d’elles.

 

Corps, esprit et âme

 

À travers les activités physiques, l’emphase est mise sur la nécessité de prendre soin du corps. Lors d'une conférence, les invités découvrent à la fois les données scientifiques les plus récentes, et les effets bénéfiques des exercices physiques qui favorisent la réduction de certaines maladies graves. Les participants ont été invités à commencer par ce qu'on a appelé « l'exercice le plus efficace et en même temps le plus simple », à savoir, la marche. Sous la direction d'un moniteur de sport, des étirements et des aérobiques légers ont également été proposés.

 

Plus tard, un temps d’informations sur la vie de famille épanouie réservé aux parents, et un autre simultanément destiné enfants en compagnie d’un artiste qui leur enseignait les décorations colorées.

 

A l’issue de la réunion, chaque invitée s’est vue remettre un approvisionnement d’aliments sains, et quelques vêtements en fonction de ses besoins.

 

Le pasteur de l'église locale a expliqué que cette initiative sociale était dirigée et financée par une équipe de bénévoles, tous membres de l'Église adventiste du septième jour. Une invitation a été lancée pour les prochains séminaires sur des thématiques spirituels.

 

Un des organisateurs a dit que le timing était parfait. « Ce qui prouve que les gens sont à la recherche de quelque chose de plus profond, est de voir qu’à l’issue de la réunion comment plusieurs sont venus s'enquérir des dates et des heures des séminaires », a-t-il dit.

 

Le programme doit avoir lieu un dimanche deux fois par mois. Maintenant, l'église locale prévoit d'ajouter des ateliers d'initiation à l'informatique et d'autres cours, suivant les suggestions des participants.

 

« Nous rêvons d'un ministère social similaire dans chaque ville », ont déclaré les responsables du programme caritatif Good Hands. « [Nous voulons continuer] à combiner notre action sociale avec des séminaires spirituels et des conférences sur la santé. »