dolandirici bahis siteleri,
uluslararası evden eve nakliyat,ofis taşıma,evden eve nakliyat,ofis taşıma,
chat odasi,sohbet siteleri,cember makinesi,cember makinasi,
kurtkoy escort,atesehir escort,kartal escort,pendik escort,maltepe escort,
pendik escort,
Adventiste

Proche-Orient, bande de Gaza - Les chrétiens doivent accepter la loi islamique

Mis à jour le 20.06.2007 à 09:39
Proche-Orient, bande de Gaza - Les chrétiens doivent accepter la loi islamique
La petite communauté chrétienne de Gaza a des raisons de s'inquiéter. En effet, dans un entretien publié par le quotidien israélien Yediot Ahoronot, un chef islamiste fait savoir que les missionnaires seront "traités sans pitié".

Les chrétiens ne pourront continuer à vivre en toute sécurité dans la bande de Gaza que s'ils acceptent la loi islamique, qui prévoit d'interdire l'alcool et d'imposer le voile aux femmes dans la rue. C'est ce qui ressort des propos tenus lundi 18 juin par le cheikh Abou Saqer, chef de file de la Djihadia Salafiya (Combat salafiste), lors d'un entretien exclusif. Il a ajouté que les chrétiens qui, à Gaza, se livreraient à des « activités missionnaires seraient traités sans pitié »

Ces menaces sont proférées deux jours après des attaques perpétrées contre une église et une école chrétienne après la prise de contrôle du territoire par le Hamas. « J'attends de nos voisins chrétiens qu'ils comprennent que le nouveau pouvoir du Hamas sera synonyme de véritables changements. Ils doivent être prêts à accepter la loi islamique s'ils veulent vivre en paix à Gaza », a lancé le responsable de la Djihadia Salafiya, mouvement islamique influent qui a récemment annoncé la création d'une "branche militaire" pour imposer la loi musulmane à Gaza.

La Djihadia Salafiya est soupçonnée d'avoir attaqué une école des Nations unies à Gaza le mois dernier, l'établissement ayant autorisé garçons et filles à prendre part à un même événement sportif. Une personne avait été tuée dans l'incident. « La situation a désormais changé du tout au tout à Gaza », affirme Abou Saqer. « La Djihadia Salafiya et d'autres mouvements islamiques veilleront à ce que les écoles et les institutions chrétiennes affichent publiquement ce qu'elles enseignent, afin de garantir qu'elles ne se livrent pas à des activités missionnaires. Plus d'alcool dans les rues. Toutes les femmes, y compris les non-musulmanes, doivent comprendre qu'il leur faut être toujours couvertes en public. De plus, cybercafés, salles de billard et bars doivent cesser toute activité » a-t-il dit. « Si cela continue, nous les attaquerons impitoyablement. »

Abou Saqer a accusé les dirigeants de la communauté chrétienne de Gaza de faire preuve de "prosélytisme" et de « chercher à convertir les musulmans à l'aide de fonds versés par les évangéliques américains. Cette activité missionnaire met en danger l'ensemble de la communauté chrétienne de Gaza », a-t-il affirmé, prétendant que les chrétiens du territoire n'avaient "pas besoin" de conserver un grand nombre d'institutions. Quelque 2 000 chrétiens vivent dans la bande de Gaza, qui abrite près de 1,5 million d'habitants.

D'après Abou Saqer, le Hamas « doit s'efforcer d'imposer la loi islamique, sous peine de perdre son autorité et l'appui du peuple ».Le cheikh intervient alors que, dimanche dernier, des hommes armés ont attaqué l'Ecole latine de Gaza et l'école adjacente des sœurs du Rosaire. Ils auraient détruit des croix, des bibles, des portraits de Jésus, des meubles et du matériel. Ils auraient également dérobé plusieurs ordinateurs. Il s'agissait de la première action contre des institutions chrétiennes depuis que le Hamas a déclenché [le 14 juin] un coup d'Etat contre son rival, le Fatah de Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne. Le mouvement s'est emparé de toutes les positions et installations de sécurité du Fatah, prenant en fait le contrôle total de la bande de Gaza.

A Gaza, des responsables du Hamas ont affirmé que le Fatah était à l'origine de l'attaque de dimanche contre l'église. Elle a été imputée au mouvement islamiste afin de le discréditer aux yeux de la communauté internationale. Abou Saqer dit disposer d'"informations sérieuses" prouvant que l'attaque était en réalité un cambriolage visant le parc informatique des écoles, même si des bibles et des objets sacrés ont été détruits.

Source Courrier international 19 juin 2007- Aaron Klein - Yediot Aharonot/BIA
türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,
Web Tasarımı,
alanya lavabo acma,alanya lavabo acma,alanya tikanik acma,
istanbul escort,escort,bahçeşehir escort,türk porno,escort şirinevler,