En Côte d'Ivoire, des responsables religieux font don de bancs pour soulager les écoles surpeuplées

Mis à jour le 27.11.2018 à 14:05
En Côte d'Ivoire, des responsables religieux font don de bancs pour soulager les écoles surpeuplées

Par : Rédacteurs en chef du DAO, Division de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, et Adventist Review

 

Les dirigeants et le personnel du siège de la Division de l'Afrique de l'Ouest et du Centre de l'Église adventiste à Abidjan (WAD), en Côte d'Ivoire, ont récemment apporté un don aux habitants d'Abobo. Le 13 novembre 2018, un groupe de responsables adventistes, dirigé par le président de l'église régionale Elie Weick-Dido, s'est rendu dans cette banlieue de la capitale pour donner environ 300 bancs à un district scolaire local.

 

Les dirigeants ont indiqué que les bénéficiaires sont les écoles d'un district qui comprend
quinze écoles primaires et écoles maternelles. Ils ont dit que les enseignants et les élèves étaient ravis de la visite des dirigeants de la WAD et du don à l’initiative des adventistes.

 

« Le gouvernement seul ne peut pas répondre aux besoins de sa population », a déclaré 
M. Weick-Dido. « Il est donc nécessaire d'aider nos autorités. Nous constatons aujourd'hui que, malgré les efforts de nos dirigeants, nous avons encore un long chemin à parcourir pour soutenir le système éducatif dans des régions comme Abobo. »

 

Weick-Dido a expliqué que pour mieux étudier et réussir, les élèves ont besoin d’installations de première nécessité pour leur éducation et leur épanouissement. « Il est essentiel que les élèves soient non seulement en bonne santé, mais qu'ils aient aussi des bancs sur lesquels s'asseoir », dit-il.

 

La valeur du don est estimée à 9 millions de francs CFA ouest-africains (15 600 dollars).

 

Ce n'est pas la première fois

 

Ce don n'est pas le premier que les responsables des Églises régionales font pour soutenir les efforts d'éducation à Abobo. Dans le passé, l'église a fourni de l'équipement de déparasitage qui a bénéficié à plus de 17 000 étudiants locaux. De plus, au cours des dernières années, l'Église adventiste du septième jour a fait don d'équipement sanitaire au gouvernement national pour appuyer les efforts officiels de santé publique dans tout le pays.

 

Les dirigeants de l'Eglise ont expliqué que cette dernière visite à Abobo fait partie d'un plan global des adventistes du septième jour en tant qu'entité religieuse et sociale pour soutenir les efforts du gouvernement visant à améliorer la vie de ses citoyens. Les écoles qui ont reçu le don manquaient de places pour les élèves. « Il y a habituellement trois ou même quatre élèves dans un banc individuel [destiné à deux personnes] », ont dit les responsables de l'école. « Un jour d'école normal, il y en a plus de 5 000 qui ont du mal à trouver une place pour s'asseoir en classe. »

 

Les responsables locaux de l'éducation et du gouvernement ont remercié les dirigeants de l'Église adventiste du septième jour pour ce don opportun. Le secrétaire général du district scolaire 4, N'Dri Kouassi, d'Abidjan a exprimé sa profonde reconnaissance pour cette initiative et a déclaré que d'autres organisations devraient suivre l'exemple de l'Église adventiste. « J'aimerais que d'autres Eglises et même des ONG soutiennent les efforts des autorités de ce pays par des dons comme celui-ci », a-t-il dit.

 

Diaby Almami, représentant des étudiants, a également exprimé publiquement son appréciation. « Merci pour ce merveilleux cadeau ! » dit-il.

 

Weick-Dido a remercié les responsables de l'école pour leurs paroles aimables et a exprimé l'engagement continu de l'Église adventiste à soutenir les efforts visant à améliorer les établissements scolaires à travers le pays.

 

Les bénéficiaires de l'école ont offert à Weick-Dido un cadeau de remerciement, une peinture d'une salle de classe locale qui comprenait la phrase suivante : « Avant nous étions 4 sur le même banc, mais maintenant nous ne sommes que 2 et je suis heureux ».