L’Eglise adventiste d’Yverdon au contact de la population Yverdonnoise

Mis à jour le 27.11.2018 à 11:00
L?Eglise adventiste d?Yverdon au contact de la population Yverdonnoise

Le terme Ekklésia (ek + Kaleo) = Eglise signifie « Hors de » + « appeler ». Ce terme est bien intégré par l’Eglise adventiste d’Yverdon qui souhaite 4 fois par année environ être en contact de la population sur la place principale de la ville afin de nouer des liens avec nos prochains.

 

Suite aux bons contacts avec les autorités de la ville, cette perspective est bien réelle. Le samedi 20 octobre de 9h-12h  une dizaine de membres de l’Eglise se trouvaient sur la place principale de la ville tout près du château et juste devant le temple protestant avec un stand de nourriture et de boissons avec, comme objectif principal, la distribution du livre « Le meilleur chemin » d’Ellen G White. Nous avons également proposé de la musique : du piano, du violon, du violoncelle et de la flûte traversière tout au long de la matinée. Les artistes étant des membres des Eglises d’Yverdon (Brina Leroux et Sarah Frikart), de Neuchâtel (Joanna et David Miraculeux)  et d’Annemasse (Nicole Andria)
Les passants étaient enchantés d’écouter ces belles mélodies.

 

Lors de cette matinée, environ 50 livres « Le meilleur chemin » ont été distribués. Les contacts avec la population ont été très enrichissants.
L’Eglise d’Yverdon souhaite poursuivre cette aventure prochainement avec une présence au centre-ville à l’occasion des nocturnes de Noël, et aussi à l’occasion des fêtes de Pâques.

 

Je souhaite encore signaler une belle anecdote :

 

« Nous sommes arrivés vers 9h pour installer notre stand, et sans plus attendre des jeunes qui avaient également un stand juste à côté de nous nous ont gentiment aidé pour l’installation de notre stand. Cela fait chaud au cœur de pouvoir s’entraider de cette manière »
Notre reconnaissance va à Dieu pour cette belle opportunité et aussi merci à l’Eglise adventiste d’Yverdon pour sa motivation et son engagement dans la cause du Seigneur.

 

Dominik Frikart