FBL : CONGRÈS SPIRTIUEL

Mis à jour le 23.11.2018 à 12:41
FBL : CONGRÈS SPIRTIUEL

Le 27 octobre dernier, les églises de la Fédération Belge Luxembourgeoise (FBL) se sont retrouvées au théâtre Saint-Michel d'Etterbeek pour vivre ensemble une journée de partage spirituel et de ressourcement.

 

Le thème choisi, "Quelle famille !", nous a fait découvrir un personnage intéressant : Jacob. Au travers de quelques tableaux visuels et symboliques, une quinzaine de jeunes et moins jeunes ont retracé les moments forts de la vie de Jacob, mettant en lumière les dysfonctionnements familiaux et l'évolution de cet homme qui, toute sa vie durant, aura dû lutter contre sa tendance à la tromperie et à la manipulation.  Car en effet, l'expression "Quelle famille !" peut se lire et se comprendre de deux façons : soit avec admiration, soit avec déception et regrets.

 

Après cette lecture illustrée du texte biblique, Daniela Gelbrich, professeure d'Ancien Testament à l'université adventiste de Friedensau, a montré combien Jacob a dû apprendre à servir avant d'être une figure de proue du peuple. Elle a également souligné l'importance de sa rencontre avec Dieu qui l'a transformé et lui a appris l'amour véritable.  Enfin, elle a mis en évidence comment au cours des siècles, Dieu a lutté avec son peuple, souvent au plus profond de la nuit et de l'exil, pour lui apprendre la force transformatrice de l'amour.

 

Un autre temps fort de ce congrès a été la participation exceptionnelle de l'Orchestre du Salève qui, après avoir traversé la moitié de la France durant la nuit, a accompagné les chants de louange de la matinée et a offert un magnifique concert dans l'après-midi.  Placés sous la direction d'Oliva Rakotonanahary, les cinquante musiciens nous ont enchantés par leur talent et le dynamisme de leur interprétation.

 

N'oublions pas de mentionner que pendant toute la journée, une équipe dévouée s'est relayée pour offrir aux enfants et aux jeunes un programme adapté.  Pendant l'après-midi, plus de 70 enfants sont d'ailleurs venus présenter un chant pour le plus grand bonheur de l'assemblée.

 

Remercions toutes les personnes qui, sur scène ou dans les coulisses, ont œuvré à la réussite de ce congrès.  Notre grande famille d'église n'est certes pas parfaite mais cette journée a montré que les liens qui nous unissent peuvent surmonter bien des obstacles.  A nous de choisir "Quelle famille !" nous souhaitons être.

 

Valérie Ballieux