Un adventiste nommé juge en chef de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Mis à jour le 20.11.2018 à 13:20
Un adventiste nommé juge en chef de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

NEWSPAPUA NEW GUINEA • MARITZA BRUNT . Adventist World

 

Un membre de l'Église adventiste du septième jour a été nommé juge en chef de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG). Sir Gibbs Salika, membre de l'Église adventiste Hohola de Port Moresby, a été nommé le 13 novembre 2018 pour un mandat de 10 ans.

 

« Le juge Salika est le plus ancien juge de la Cour nationale et de la Cour suprême et sera un juge en chef fort et indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée, » a déclaré le Premier ministre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Peter O'Neill. « Je félicite le juge Salika pour sa nomination, et je suis confiant qu'il fera preuve du leadership dont le juge en chef a besoin. »

 

Les dirigeants de l'Église adventiste de la PNG ont également exprimé leurs félicitations au nouveau juge en chef.

 

« Le juge Salika est l'un des anciens qui a servi le plus longtemps dans notre église, et il est un membre fort et dynamique de l'église depuis de nombreuses années maintenant, » a déclaré Rex Koi, secrétaire général de la Fédération Centrale de la Papouasie. « Nous louons Dieu pour son leadership, représentant en tant qu'adventiste la plus haute responsabilité dans le système [judiciaire] de notre pays. »

 

« Au nom de nos travailleurs et des membres de l'Église, j'aimerais féliciter le juge en chef Gibbs Salika pour sa nouvelle nomination, » a déclaré Kepsie Elodo, présidente de la Union des Missions en Papouasie Nouvelle Guinée. « Nous sommes fiers de ses réalisations et nous croyons que Dieu l'a nommé à ce poste. »

 

« Nous exhortons le juge Salika à laisser le Saint-Esprit diriger et guider en tout temps et l'encourageons à être loyal à son travail et à prendre des décisions justes pour plaire aux hommes et à Dieu. En plus de notre soutien par la prière, nous lui souhaitons la bénédiction de Dieu dans toutes ses entreprises. »

 

Le juge Salika en est actuellement à son premier mandat à titre de juge en chef adjoint. Il a été juge à la Cour nationale et à la Cour suprême pendant plus de deux mandats consécutifs depuis 1989.