La communauté se rassemble après l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie

Mis à jour le 20.11.2018 à 12:23
La communauté se rassemble après l?incendie le plus meurtrier de l?histoire de la Californie

17 novembre 2018 | Columbia, Maryland, États-Unis | Kimberly Luste Maran, Pôle Information de la Division Nord-Américaine / (Source DIA)

 

«J’ « ai vu pour la première fois les images de l’église vendredi après-midi alors que je déjeunais, » a dit Dan Martella, pasteur en charge de l’administration à l’église Adventiste du septième jour de Paradise en Californie, lors d’une interview accordée par Skype à la chaîne de télévision Fox 5 (WTTG / WDCA) de Washington, D.C. Dan Martella est pasteur là-bas et membre de la communauté depuis trois ans. Jeudi soir, le 8 novembre, l’église a entièrement brûlé alors que l’incendie Feu de Camp ravageait Paradise.

 

« C’était un coup dur, et puis un jour plus tard, nous avons eu les photos de notre maison. Donc, ça a été un moment difficile, » a dit pasteur Martella.

 

Le feu de Camp, qui est considéré maintenant comme l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie, a coûté la vie à plus de 60 personnes (à la date du 16 novembre 2018 à 8 heures EST) ; plus de 600 personnes sont portées disparues dans les environs de Concow et de Paradise. Selon des informations émanant de médias nationaux, plus de 52000 personnes auraient été évacuées de la région ; environ 8800 maisons ont été détruites.

 

L’hôpital de Feather River, appartenant au réseau Adventiste de Santé, a indiqué que certains de ses bâtiments avaient été endommagés. « La bonne nouvelle est qu’une partie du niveau supérieur de l’hôpital est debout, tout comme les services d’Obstétrique, les urgences, le centre de chirurgie ambulatoire, le service de santé domestique, le centre de cancérologie et la médecine du sommeil, » indique le rapport. « Le niveau inférieur de l’hôpital, la chambre froide et la zone des services publics, ainsi que la plupart des autres dépendances ont été endommagés. … Nous évaluons toujours la situation pour déterminer l’étendue des dégâts causés à tous les bâtiments. »

 

Le jeudi 15 novembre, l’Union de Fédérations du Pacifique a approuvé une dotation spéciale de 100000 dollars US à la Fédération du Nord de la Californie, destinée à aider immédiatement l’église et l’école de la communauté de Paradise.

 

Les églises voisines de la région de l’Union de Fédérations du Pacifique Nord récolteront des offrandes spéciales les samedis (sabbats) entre le 17 novembre et le 1er décembre, afin d’aider la Fédération du Nord de la Californie dans ses efforts de secours.

 

Une Communauté Aide une Autre Communauté

 

D’après un reportage de CNN, 1385 résidents vivent dans des abris. Bien que beaucoup soient en difficulté, un soutien croissant vient de la ville de Paradise et des communautés environnantes. Les membres d’église adventistes se sont joints à leurs voisins dans la communauté pour apporter leur aide.

 

« Nos membres travaillent en étroite collaboration avec les organisations locales et ont uni leurs efforts pour faire face à cette crise, » a indiqué l’Union de Fédérations du Pacifique dans un communiqué de presse le 10 novembre. Selon le communiqué, « les membres de l’église de Paradise qui ont perdu leur lieu de culte vont participer au culte avec les congrégations à proximité, [notamment l’église Adventiste du septième jour de Chico], et nos pasteurs et nos membres ont proposé d’apporter leur aide afin de répondre aux besoins extraordinaires causés par ce désastre. »

 

« L’aide financière pour la reconstruction après l’incendie est la façon la plus importante pour nos membres d’aider tout de suite, » a déclaré W. Derrick Lea, directeur de l’Intervention en Cas de Catastrophe des Services Communautaires Adventistes (ACS DR) de la Division Nord-Américaine (NAD). « Les gens ont besoin de l’essentiel – vêtements, chaussures, nourriture, eau – et ces besoins seront encore là dans un avenir proche. » Derrick Lea, alors qu’il était en mission à Saipan (qui fait partie de la Mission Guam-Micronésie de la NAD), qui a été dévastée par le typhon Yutu en Octobre, a observé l’intervention rapide de l’ACS DR suite à la fois aux incendies du nord et du sud de la Californie.

Le 11 novembre, Derrick Lea a déclaré : « Ed Fargusson, assistant du président de la Fédération du Nord de la Californie, continue de travailler avec sa communauté locale sur place, et la NAD a offert son soutien selon les besoins. Charlene Sargent rencontre les dirigeants locaux au sein de la communauté d’intervention en cas de catastrophe dans le sud de la Californie. Elle apporte un soutien aux dirigeants sur place. Les deux fédérations ont demandé un soutien financier pour récupérer après l’incendie au cours des prochains jours. La NAD a envoyé ce même message et se tient prête à offrir son aide selon les besoins. Marshall et Julie Gonzalez, qui m’ont remplacé durant mon absence, ont été en communication avec les fédérations du sud et du nord de la Californie. »

 

Les membres adventistes locaux apportent leur aide de manière immédiatement tangible. Nancy Hamilton, résidente de Chico et vidéaste de Golden Eagle Films, a utilisé sa carte de presse pour enregistrer des vidéos de maisons, allant de rue en rue, pour aider les personnes qui ne peuvent se rendre sur les lieux pour déterminer si leur propriété a été endommagée. Nancy Hamilton a également partagé des extraits filmés auparavant pour un reportage dans les informations de Fox 5, dont une vidéo des premiers intervenants et de l’incendie des propriétés de l’Église adventiste. « C’est ma page Facebook personnelle … Je ne suis qu’une personne qui fait ce qu’elle peut dans une situation d’urgence, » a dit Nancy Hamilton dans certaines de ses vidéos postées sur Facebook. Elle a posté sur Facebook et YouTube.

 

Sur Facebook, Katlyn Dordevic, de Napa, a partagé des photos de son travail de bénévole à Chico au cours des deux derniers jours. Elle a déclaré que c’était « une véritable bénédiction de faire du bénévolat en tant qu’infirmière diplômée à Chico avec tous les autres membres du personnel qui aident dans un refuge, puis de se rendre à Walmart pour aider dans « la ville de tentes. » Beaucoup de changements de vêtements, de contrôles de la pression artérielle et de tri rapide [déterminer] les besoins médicaux. »

 

Katlyn Dordevic a déclaré que le grand groupe à Walmart avait exprimé « tant de gratitude que cela a fait fondre son cœur. Tout le monde n’avait que de bonnes choses à dire sur les soins qu’ils recevaient. » Elle a ajouté : « Continuez de prier pour eux. On a encore besoin d’articles personnels, tels que des chaussettes, des sous-vêtements et des articles pour garder au chaud tels que des couvertures, des chapeaux et des gants. »

 

Dan Martella a perdu sa maison dans l’incendie. Mais dans l’interview de Fox 5 sur Skype, il a déclaré qu’il était réconforté par l’amour et le soutien de la communauté religieuse, des amis et de la famille. « La démonstration d’amour nous submerge, » a-t-il dit. « Je ne peux pas suivre le rythme des amis que j’ai sur Facebook. Ils expriment leurs encouragements et leur soutien. Je ne peux plus suivre, les gens n’appellent même pas à l’avance, ils disent simplement : « Nous sommes en route. »

 

A propos du Feu de Camp

 

L’incendie tire son nom de Camp Creek Road, le lieu où il a débuté le matin du 8 novembre. Peu de temps après le début de l’incendie, le bureau du shérif du comté de Butte a ordonné l’évacuation de Paradise et des lieux environnants. Au cours de la première journée, l’incendie avait détruit jusqu’à 90% de la ville de Paradise et de la communauté de Concow.

 

Le matin du 13 novembre, le feu, alimenté par des vents violents, avait fait 56 morts, trois blessés parmi les pompiers, il couvrait une superficie d’environ 54000 hectares et avait endommagé ou détruit au moins 8817 structures, d’après les  Dernières Informations sur l’Incendie Camp Fire.

 

De forts vents atteignant les 80 km / h et des conditions de sécheresse ont alimenté la progression rapide de l’incendie dans la région, piégeant les habitants qui ont eu peu ou pas de temps pour fuir, et empêchant les pompiers de contenir l’incendie.

 

A la date du 15 novembre, le feu était contenu à 35 à 40%, selon les reportages des médias.

 

Le capitaine Scott McLean, du Département des Forêts et de la Protection contre les Incendies en Californie (Cal Fire), a déclaré dans un article paru dans le San Francisco Chronicle du 10 novembre : « La communauté de Paradise est pratiquement détruite, une vraie dévastation. Le vent qu’on avait annoncé est arrivé et l’a tout simplement balayée. »

 

Traduction: Patrick Luciathe