Aveiro, Centre du Portugal – Incendies au Portugal

Mis à jour le 15.08.2016 à 12:37
Aveiro, Centre du Portugal ? Incendies au Portugal

« Notre pays continue de brûler et les incendies ont laissé de nombreuses personnes sans abri, y compris des membres adventistes » a déclaré Jorge Duarte, Directeur des Communications de l’Union des Église adventiste du Portugal.

 

Dans le district d'Aveiro, il y a un certain nombre de membres adventistes, mais aucun d'entre eux n’a été touché dans leurs maisons, bien que dans la zone Agueda et Vila Nova de Monsarros, le choc était fort durant la nuit. Dans Vila Nova de Monsarros, le feu menaçait les habitations de plusieurs membres adventistes, endommageant également des parties de leurs propriétés. Ces feux ont atteint des proportions très importantes en dévorant les terres et les animaux. Selon les dernières informations reçues de cette partie du Portugal, l'incendie s’est divisé en deux fronts, l'un vers Luso et un autre vers le sud, en  approchant la ville de Vila Nova de Monsarros. Dans Vila Nova de Monsarros, ADRA, (Adventist Development and Relief Agency), avec le soutien des jeunes éclaireurs, a coopéré avec le Conseil local de l'aide humanitaire aux populations touchées en distribuant de la nourriture aux sinistrés.

 

Ile de Madère, archipel du Portugal -

 

À Madère, archipel portugais situé au large des côtes marocaines, un front d’incendie était très actif dans l’ouest de l’île principale.

 

« Un feu sauvage a fait rage à travers les montagnes depuis lundi, et a atteint le centre historique de la ville. Beaucoup de maisons ont été détruites, les hôpitaux et les hôtels sont évacués. l'ancien bâtiment historique est encore brûlant en ce moment, avec les températures les plus élevées enregistrées sur l'île au cours des 40 dernières années et un vent chaud 90 km brûlant, nourrir les flammes ... »

Tel est le message posté par Tisha Smit mercredi, 10 août. Au sein de la communauté adventiste à Madère, « même si nous savons que tous les membres sont en bonne santé et en sécurité », a déclaré J. Duarte, « ils ont enregistré deux pertes importantes :

1. La destruction d'un magasin, appartenant à l’un de nos membres de Funchal ;

2. Un adventiste a aussi vu sa propre maison complètement détruite. Il y avait encore une autre maison d'un membre qui a été partiellement endommagé, mais ce matin, lorsque la protection civile a permis à la famille de vérifier la situation de leur maison, il a été constaté que tout était sûr ».

 

Selon les informations reçues de Rui Bastos, pasteur de l'église adventiste à Funchal, le lieu de culte et l'école n'ont pas été affectés, même si le feu était à seulement 200 mètres.

 

Au plus fort des incendies, environ un millier de personnes, dont des touristes étrangers, ont été évacuées de leurs maisons ou de leurs hôtels afin de passer la nuit en sécurité dans des installations militaires ou dans un stade.

 

Les températures record – les plus élevées depuis 1976 –, un taux d’humidité réduit de 10 % et des rafales de vent pouvant atteindre les 100 km/h expliqueraient la propagation rapide des flammes, dont l’origine serait une petite colonne de fumée dans le hameau de Sao Roque, dans le nord de la ville, où vivent plus de 100 000 habitants. Un homme de 23 ans, soupçonné d’avoir provoqué le feu de manière intentionnelle, a été placé en garde à vue.

 

Selon des sources ministérielles citées par le quotidien portugais Publico, ce n’est que lorsque le vent a changé de direction, mardi, que les autorités locales ont demandé l’aide de Lisbonne, qui a alors envoyé plus de 120 pompiers en renfort et dépêché une trentaine d’autres depuis l’archipel des Açores.

 

Mais le vent a compliqué leur travail et rendu impossible l’utilisation de moyens aériens. Le feu s’est alors étendu vers les vieux quartiers de la capitale, provoquant la panique dans la population et parmi les touristes, qui se comptent par milliers à cette époque de l’année. Un hôtel de luxe a été détruit par les flammes. Deux autres ont dû être évacués.

 

Aujourd’hui, les délégations de l'Église adventiste et ADRA Funchal - Madère sont organisés pour : a) collecter des dons (nourriture, vêtements, meubles, fournitures de nettoyage, matériaux de construction, articles ménagers, etc...) ; b) la gestion des bénévoles ; et la gestion d'entrepôt - pour la collecte et la distribution des marchandises. « Nous louons Dieu pour la protection de la vie accordée à tous les membres de notre église sur l'île de Madère »,  conclut J. Duarte en ajoutant « aussi, nous prions le Seigneur de protéger la population de notre pays. » « C’est une expérience terrible pour toute la population touchée. Nous prions pour les sinistrés qui ont perdu leurs biens, et pour ceux qui sont dans la douleur à cause du ravage de cette incendie » a affirmé Corrado Cozzi, le Directeur des Communications de la Division inter-Européenne.

 

Sources : Publico/Le Monde/EUD/BIA

 

türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,