dolandirici bahis siteleri,
uluslararası evden eve nakliyat,ofis taşıma,evden eve nakliyat,ofis taşıma,
chat odasi,sohbet siteleri,cember makinesi,cember makinasi,
kurtkoy escort,atesehir escort,kartal escort,pendik escort,maltepe escort,
Adventiste

New-York, États-Unis - Une alliance inattendue de législateurs appelle à la fin de la persécution religieuse

Mis à jour le 30.09.2015 à 07:21
New-York, États-Unis - Une alliance inattendue de législateurs appelle à la fin de la persécution religieuse

Un groupe diversifié de juristes venus du monde entier a appelé à de plus grands efforts mondiaux pour mettre un terme à la persécution religieuse et la répression lors d’une conférence qui s’est tenue à New York. Cette manifestation était organisée par une alliance inédite de leaders politique en étant sponsorisée par différents organismes :  la fondation politique Allemande Konrad Adenauer Stiftung, l’Église d’Angleterre, l'Eglise adventiste du septième jour, le Ministère des Affaires Etrangères Norvégien, la Commission pour la Liberté Religieuse Internationale mise en en place par le gouvernement américain et l'IRLA (Association Internationale pour la Liberté Religieuse).

 

Le Panel International de Parlementaires pour la Liberté de Religion ou de Croyance a constitué une alliance inédite de leaders politiques. Parmi les plus de100 législateurs venus de quelques 50 pays se trouvaient un ayatollah d’Iran, des législateurs Anglicans de Grande Bretagne, un membre Chrétien du parlement du Pakistan, des politiciens Juifs d’Israël, des législateurs Hindous d’Inde et des législateurs Bouddhistes de Birmanie.

 

 

« Malgré les immenses différences culturelles et religieuses que l’on pouvait recenser parmi les participants, il y avait un consensus clair autour d’une orientation : celle qui veut que dans notre combat pour protéger la liberté religieuse, nous ne pouvons accomplir grand chose en travaillant seul, en tant que seul pays ou seule organisation, » a déclaré Dwayne Leslie, vice secrétaire général de l’Association Internationale pour la Liberté Religieuse (IRLA), qui est affiliée à l’Église adventiste et qui a co-sponsorisé la Conférence à l’Hôtel One UN le 19 septembre. « Nous avons besoin plutôt d’une approche multinationale pour commencer véritablement à répondre à la constante progression de l’intolérance religieuse et de la répression à travers le monde. »

 

Le Panel International de Parlementaires pour la Liberté de Religion ou de Croyance est une organisation relativement nouvelle qui a été lancée avec seulement 30 législateurs à Oslo en Norvège en novembre 2014. La première conférence s’est évertuée à mettre en place un réseau mondial informel pour soutenir la liberté religieuse. Depuis, le réseau s’est rapidement développé. Les places ont été rapidement occupées lors de la rencontre de cette année et la capacité limite de 100 sièges a vite été dépassée.

 

Les participants à la conférence ont discuté des défis actuels dans le domaine de la liberté religieuse, ont entendu des témoignages de personnes victimes de persécution religieuse, et ont exploré différents moyens pour les législateurs de favoriser la prise de conscience au sujet de ce problème au sein de leurs corps législatifs nationaux. La conférence s’est achevée avec l’envoi par les participants de lettres aux gouvernements de trois pays : la Birmanie, l’Iran et le Vietnam. Les courriers ont souligné des violations spécifiques de la liberté religieuse et ont appelé chaque gouvernement à honorer ses obligations selon la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et d’autres accords internationaux.

 

 

Dwayne Leslie, qui sert en tant que directeur des affaires juridiques pour l’Église adventiste mondiale, a déclaré que le réseau de leaders politiques est fondamentalement différent des nombreuses autres organisations de défense de la liberté religieuse.

« Ce sont toutes des personnes très influentes dans leurs propres nations, » a t-il dit. Ils sont en contact avec d’autres législateurs et des leaders d’opinion, et ils ont la capacité de se faire entendre. »

 

 

Dwayne Leslie a déclaré que le groupe est également remarquable de par l’ampleur même de sa diversité. L’Europe ainsi que d’autres nations occidentales étaient représentées, mais il y avait aussi des participants venus d’Iran, de Malaisie, du Soudan, du Pakistan, de l’Égypte, du Sénégal, du Chili, du Brésil, de la Turquie, du Nigeria, de la Tunisie et de beaucoup d’autres pays où la liberté d’adorer est en danger.

Dwayne Leslie a indiqué que le groupe envisage de continuer de développer son réseau de législateurs et a l’intention de se réunir pour sa prochaine conférence qui se déroulera à Berlin en 2016.

 

Source : IRLA/ANN/BIA

türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,
Web Tasarımı,
alanya lavabo acma,alanya lavabo acma,alanya tikanik acma,
istanbul escort,escort,bahçeşehir escort,türk porno,escort şirinevler,