San Antonio, Texas, États-Unis – Le président de la Fédération protestante de France à la session de la Conférence générale.

Mis à jour le 08.07.2015 à 20:53
San Antonio, Texas, États-Unis ? Le président de la Fédération protestante de France à la session de la Conférence générale.

Parmi les invités à la 60e session de la Conférence générale qui se tient à San Antonio, au Texas, du 2 au 11 juillet, le pasteur François Clavairoly, président de Fédération protestante de France (FPF) vient d’arriver le mercredi 8 juillet 2015. Il assiste au débat sur la possibilité d’ordination des femmes au ministère pastoral. Bien des femmes font exactement les mêmes études théologiques que les hommes et obtiennent les mêmes diplômes académiques.

 

Il est accompagné par le trésorier, Patrick Lagarde, qui est membre de l’Église adventiste de Neuilly-sur-Seine, en France.

 

L’Union des fédérations adventistes de France (UFA) est membre de la Fédération protestante de France depuis 2006 ayant entrepris une collaboration depuis bien des années avec cette organisation.

 

Faut-il rappeler que la FPF n’est pas une Église mais une association rassemblant 30 unions d’églises, d’œuvres et de mouvements. Elle ne dispose donc pas de profession de foi mais d’une charte et de statuts associatifs conformément à la législation d’associations sans but lucratif 1901. Depuis 1905, aucune Église ou Union d’églises n’a perdu son identité sous prétexte d’appartenance à la FPF. La Fédération protestante de France est une organisation inédite qui n’existe dans aucun autre pays au monde mais qui est nécessaire au sein de la laïcité française depuis la séparation de l’Église et de l’État.

 

Source : BIA