Miami, Floride, États Unis - L’Église s’apprête à lancer trois nouvelles chaines de télévision sur le territoire interaméricain.

Mis à jour le 29.03.2015 à 21:40
Miami, Floride, États Unis  - L?Église s?apprête à lancer trois nouvelles chaines de télévision sur le territoire interaméricain.

L’Église adventiste en Inter Amérique est sur le point de s’engager dans une de ses initiatives les plus ambitieuses en matière d’évangélisation avec le lancement de trois nouvelles chaînes sur satellites qui diffuseront sur l’ensemble de son territoire qui compte une vaste population.
Les nouvelles chaînes rejoindront la famille du réseau télévisuel mondial de l’Église adventiste, Hope Channel, dans la proclamation du message d’espérance et de salut dans les trois langues principales parlées sur le territoire administratif de l’Eglise adventiste en Inter Américaine (DIA), l’espagnol, l’anglais et le français.

 


« Ce n’est pas quelque chose que la DIA fait pour vous, c’est quelque chose que nous faisons ensemble » a dit pasteur Leon B. Wellington, directeur des communications pour la DIA, lors des rencontres du comité consultatif qui ont récemment eu lieu à Miami en Floride. Les rencontres ont permis de réunir plus de 60 responsables des communications et des spécialistes de la production audiovisuelle venus de l’ensemble de cette Division.


Le Comité exécutif de l’Inter Amérique a voté d’établir les trois nouvelles chaines lors de ses rencontres administratives qui ont eu lieu en novembre dernier.
« Pendant des années, nous avons apprécié les bénédictions de Hope Channel qui nous a aidé à proclamer la vérité de notre foi, et maintenant nous avons le privilège d’avoir nos propres chaînes qui pourront atteindre chaque foyer du territoire de la Division Inter Américaine, » a déclaré le pasteur Israël Leito. Cela demandera des efforts de pionniers pour que ces chaînes deviennent une réalité, a t-il ajouté.


« Notre principal objectif avec ces nouvelles chaînes, est de présenter l’Évangile à notre région dans un contexte culturel pertinent, d’offrir des opportunités pour que tous les groupes linguistiques puissent effectuer un ministère auprès de leurs membres, de développer et d’exposer des talents naissants, et d’aider les téléspectateurs qui recherchent une réponse spirituelle à leurs défis quotidiens, » a expliqué le pasteur Wellington.
Les chaînes s’appelleront Hope Channel Americas, Hope Channel Caribbean et Hope Channel Français.

 


Les rencontres du dernier comité consultatif avaient pour but de déterminer les champs de la DIA sur lesquels on pourrait compter pour les programmes et la promotion, et aussi de considérer les besoins et les problèmes liés au fonctionnement technique, a indiqué le pasteur Wellington.
Brad Thorp, le président de Hope Channel, a félicité les leaders de la DIA pour la mise en place des nouvelles chaines.
« En tant qu’acteur de la communication qui représente l’Église adventiste et qui projette son image, Hope Channel est la vitrine sur le monde montrant qui nous sommes en tant qu’Église, et transmettant la compassion du Christ à travers nos programmes, » a-t-il déclaré.
« Nous avons besoin de bonnes prédications, de l’expertise technique dans chaque récit, chaque rapport, et que cet élément de compassion ressorte de manière personnelle, » a t-il ajouté.

 


Élaborer une série de programmes pour remplir les grilles des trois chaînes sera la première étape avant de lancer les chaînes, a dit Brad Thorp. En temps normal, pour qu’une chaîne démarre, il doit y avoir au moins 1000 programmes disponibles en stock et du potentiel pour des productions supplémentaires, a t-il expliqué.


La vice-présidente de Hope Channel, en charge du Développement International, Kandus Thorp, le vice-président en charge de la Production, Gabriel Begle et le directeur des services sur satellite, Marcelo Vallado, ont considéré les questions relatives à la marque, les fondamentaux pour les contenus, les violations de droits d’auteur, les stratégies clés pour le succès, comment nommer et proposer des programmes, le développement de la publicité, et la gestion des risques et bien plus encore, lors des rencontres du comité consultatif.


Programmation


Sur les 18 centres audiovisuels répartis dans toute l’Inter Amérique, le centre audiovisuel de Montemorelos et le centre audiovisuel de l’Union Inter Océanique au Mexique sont les deux centres qui ont constamment fourni des programmes à Esperanza TV de Hope Channel, a indiqué Abel Marquez, directeur adjoint de la communication en Inter Amérique. Abel Marquez qui supervisera la gestion de ces trois nouvelles chaînes, a déclaré que la plupart des autres centres audiovisuels fourniront des programmes pour leurs régions et s’impliqueront dans la création et la production de programmes pour les nouvelles chaînes.

 


Les membres de la délégation ont participé à des sessions de groupe au cours desquelles ils ont établi la liste des programmes disponibles ainsi que des idées de programmes qui pourraient être développés pour être diffusés sur ces nouvelles chaînes. Freddy Jimenez et Giovanny Ramirez, respectivement directeur de télévision et producteur général d’Esperanza Colombia TV à Medellin en Colombie, étaient enthousiasmés de partager cette vision et les nouvelles opportunités qui s’ouvrent avec les nouvelles chaînes. Jimenez et Ramirez faisaient partie de l’équipe qui a reçu un prix spécial pour travail exceptionnel réalisé dans la communication de la bonne nouvelle de l’évangile dans le nord de la Colombie.

 


Le comité consultatif fait naître de plus grands défis à leur actuelle programmation à la demande pour sept séries qui traitent entre autres de la jeunesse, de la prière, des services d’adoration, de la santé, des études bibliques ainsi que trois nouvelles séries en cours de production, a dit F. Jimenez en ajoutant : « C’est la vision selon laquelle pouvons réaliser ensemble quelque chose de plus grand avec le nouveau Hope Channel Americas est très motivant ».


« C’est une opportunité de renverser les barrières de la créativité, offrant une nouvelle approche à la proclamation de l’Évangile sans omettre les principes bibliques, partageant toujours le même message de façon attrayante pour ceux qui sont à l’extérieur de l’Église, » a dit Giovanny Ramirez.
Toucher ceux qui ne connaissent pas l’espérance de l’éternité sera la motivation des nouvelles chaînes, a indiqué Abel Marquez.


« Les possibilités sont illimitées pour toucher nos populations en Inter Amérique grâce à ces nouvelles chaînes de télévision » a-t-il ajouté. « Avoir nos programmes à leur portée grâce au satellite, à internet, aux compagnies du câble et aux chaînes libres, est enthousiasmant. Les nouvelles chaînes nous invitent à produire des programmes depuis nos bureaux du siège de la DIA. »


Hope Channel Français


Hope Channel Français se veut être la première chaîne en français au service non seulement des régions francophones de l’Inter Amérique mais aussi du monde entier grâce à la collaboration entre l’Union des Antilles et Guyane Françaises, le siège de l’Église adventiste au Canada et la Division Intereuropéenne (EUD).


« Nous avons sept divisions dans le monde où le français est parlé, et cette collaboration sera des plus productives même avec la diversité culturelle, » a déclaré Corrazo Cozzi, directeur des communications pour l’EUD. L’EUD couvre les populations francophones en France, en Belgique et en Suisse. Pour le moment, un nouveau studio est en construction à Paris et servira à produire des programmes additionnels à ajouter aux 500 programmes déjà en stock, selon Corrazo Cozzi.


L’Union des Antilles et Guyane Françaises diffuse actuellement 224 programmes en ligne quatre heures par jour et a le potentiel de passer bientôt à six heures de programme. La collaboration avec cette union sera un élément clé dans le succès de Hope Channel Français, a déclaré le pasteur Lambert Thelor, directeur des communications dans l’Union des Antilles et Guyane Françaises en charge du centre audiovisuel.


Pour le Canada, qui rassemble ses ressources et ajoute ses quatre programmes qui sont diffusés en ligne, le partenariat entre les trois organisations afin de lancer la nouvelle chaîne en français s’avérera être la réalisation d’un rêve, a dit Daniel Stojanovic, vice-président en charge de l’administration pour l’Église adventiste au Canada.


Il indique : « Au Québec, nous n’avons pas été en mesure, seuls, de faire fonctionner une chaîne, par conséquent cette collaboration nous permettra de toucher 12 millions de francophones au Canada et aux États-Unis, ».
Encourager le développement de programmes pour chaque région en particulier sera un élément clé pour que la chaîne ait du succès, a dit le pasteur B. Thorp. « L’accent mis sur le travail en commun ne signifie pas qu’il faille se gérer les uns les autres mais plutôt gérer le développement du programme, ce dont on a besoin c’est de la coordination et du lien, » a ajouté Brad Thorp.

 


Défis financiers


Le financement des chaines représente un défi vu que beaucoup de centres audiovisuels n’ont pas pu produire des programmes à cause de problèmes de studios et de besoins en matière de personnel supplémentaire et d’équipement, d’après le pasteur Wellington.


« C’est un acte de foi, » a t-il dit. « Nous comptons non seulement sur l’organisation de l’Église mais aussi sur les membres et les amis de bonne volonté qui partagent ce même intérêt pour l’avancement du royaume de Dieu et qui peuvent se joindre à nous avec leurs compétences et leurs finances, » a t-il ajouté. « C’est le bon moment pour toucher les masses, une population qui devient plus technologique, plus sceptique et qui ne souhaite peut-être pas se retrouver dans un auditorium ou sous un chapiteau comme les générations du passé ».


Les leaders de la DIA espèrent que le lancement des chaines interviendra, plus tard, au cours de cette année 2015.


Sous son nom global de Hope Channel Inter Amérique, les nouvelles chaînes toucheront l’Amérique du Nord, l’Amérique Centrale, la Caraïbe et l’Amérique du Sud grâce au satellite.

 

Sources : ANN/BIA