Silver Spring, Maryland, États-Unis -L’épouse du vice-président des États-Unis félicite ADRA pour son action en Ukraine

Mis à jour le 11.12.2014 à 23:14
Silver Spring, Maryland, États-Unis -L?épouse du vice-président des États-Unis félicite ADRA pour son action en Ukraine

Jill Biden, l’épouse de Joe Biden, vice-président des États-Unis, a exprimé sa sympathie à l’égard d’une famille avec deux enfants qui a fui les combats dans l’Est de l’Ukraine, et elle a remercié ADRA pour l’aide apportée à cette famille ainsi qu’à de nombreuses autres personnes déplacées à cause de la violence.


Jill Biden a visité un abri dans les bureaux d’ADRA à Kiev vendredi, alors que son époux était engagé dans des discussions avec le président ukrainien, Petro Poroshenko, sur des mesures destinées à gérer l’économie chancelante du pays.
L’Ukraine devra faire face à un hiver sombre après sept mois de conflit entre des séparatistes qui souhaitent l’indépendance et les forces gouvernementales dans l’est de l’Ukraine. La violence a causé la mort de plus de 4 300 personnes et amené plus de 460 000 autres à fuir vers d’autres régions de l’Ukraine et au delà de la frontière.


Après avoir rencontré la famille déplacée d’ukrainienne, Jill Biden a remercié l’ONG humanitaire ADRA et ses partenaires, l’agence gouvernementale USAID et le programme de développement des Nations Unies, pour leur action en Ukraine.

« Mon cœur est brisé après cette rencontre, » a t-elle déclaré, à l’Union des Fédérations Ukrainiennes de l’Église adventiste.
« Beaucoup de personnes exilées n’ont même pas d’hébergement temporaire. Dans une situation où l’hiver approche, cette tragédie pourrait se transformer en crise si nous n’agissons pas ensemble, » a dit Jill Biden. « Les gouvernements et la société civile, les ukrainiens et leurs amis dans le monde entier doivent agir comme une équipe, comme une même mission humanitaire. »


Jill Biden a demandé à la famille exilée – Oleg et Svetlana, et leurs deux enfants, Katerina, 13 ans et Andrei, 12 ans – de lui parler de leur vie à Donetsk, de la manière dont ils vivent depuis leur fuite, d’après ce qu’indique un récit de la visite fourni par Viktor Alyeksyeyenko, président de l’Union de Fédérations Ukrainiennes.


Svetlana précise qu’elle avait deux emplois à Donetsk, elle enseignait la psychologie à l’Université Technique Nationale de Donetsk et elle donnait aussi des cours de musique à des enfants doués dans un collège. Oleg lui indique qu’il est diplômé de musique classique, comme son épouse mais qu’il travaillait comme agent immobilier.


Svetlana et Oleg ont tous les deux remercié l’Église adventiste du septième jour qui gère ADRA, pour l’aide qu’elle leur a apportée dans leur réinstallation à Kiev, et ils ont indiqué qu’ils étaient en train de se refaire grâce à l’aide de membres d’Église.


Aujourd’hui, Svetlana donne des cours particuliers de musique et Oleg est de retour dans l’industrie du meuble. Le couple organise régulièrement des concerts pour récolter des fonds pour d’autres personnes qui ont fui l’est de l’Ukraine.


Jonathan Duffy, le président d’ADRA International également en visite en Ukraine, a dit à Jill Biden qu’il était frappé par la volonté manifestée par les ukrainiens de s’entraider. Mais il a indiqué que leurs besoins dépassaient de loin leurs ressources.
« Malheureusement, l’agence ADRA a encore beaucoup de travail à accomplir en Ukraine, » a t-il précisé.


Offrant un soutien financier, un responsable de l’USAID, E. Jed Barton, a annoncé dans les bureaux d’ADRA que son agence contribuera, à hauteur de 3 millions de dollars, au Programme alimentaire mondial des Nations Unies pour aider les personnes déplacées dont le nombre est estimé à 120 000 en Ukraine.


Vladimir Tkachuk, directeur d’ADRA pour la Division Eurasienne de l’Église adventiste, dont l’Ukraine fait partie, a dit que la visite de Jill Biden a placé sur ADRA un coup de projecteur bienvenu qui lui permettra d’amplifier ses efforts.
« Ce type de rencontre est très important pour tout le monde, » a dit Tkachuk dans une interview. « Le bureau d’ADRA en Ukraine a montré qu’il s’agit d’une organisation sérieuse capable de ben faire son travail. ADRA International a eu l’opportunité de montrer les avantages d’avoir une famille internationale unie. Mais la chose la plus importante est que beaucoup de personnes traversant actuellement un moment difficile reçoivent et recevront de l’aide. »
Au cours des récents mois, ADRA, l’Eglise adventiste, et la chaine TV de l’Église, Hope Channel, ont collecté et distribué 200 tonnes d’aide humanitaire dans le cadre d’un projet caritatif appelé Ange de l’Est. Le projet a également permis de récolter environ 505 000 hryvnia ukrainiens (environ 35 000 dollars) en aide financière pour les personnes déplacées.


Actuellement ADRA héberge cinq familles dans son abri de Kiev mais cette ONG dispose de locaux pour accueillir 20 familles. Au cours des six derniers mois, ADRA a hébergé environ 400 familles pour des périodes allant d’un jour à quatre mois.


Le pasteur Guillermo Biaggi, président de la Division Eurasienne, a remercié les donateurs qui ont soutenu ADRA et a déclaré que lui ainsi que d’autres dirigeants de l’Église priaient pour ADRA et pour l’Ukraine.
« Nous prions pour que Dieu amène la paix dans l’Est de l’Ukraine et donne de la sagesse aux autorités de tous les pays impliqués, » a déclaré Guillermo Biaggi dans un courriel. « Nous prions aussi pour le projet d’ADRA. »

 

Source : ADRA/ANN/BIA