Berne, Suisse - Comité de la fin d’année de la Division intereuropéenne

Mis à jour le 11.12.2014 à 22:55
Berne, Suisse - Comité de la fin d?année de la Division intereuropéenne

L'ordre du jour du comité exécutif de fin d'année de la Division Intereuropéenne (EUD) comprend habituellement les rapports des administrateurs et des directeurs de département, l'analyse des sujets tels que les projets d'évangélisation à moyen et à long terme. Le comité de fin d’année s’est réuni à Sofia en Bulgarie à la fin du mois d’octobre jusqu’au 4 novembre dernier.


Le rapports du président de l’EUD, du secrétaire général et du trésorier sont les plus significatifs.
Gabriel Maurer, le secrétaire exécutif, a présenté un aperçu de la croissance de l'Église. Ses intentions pour les statistiques de l'Église n’était pas de se limiter aux chiffres et à des calculs mathématiques, mais de se concentrer sur les questions qui déterminent la mission de l'Église elle-même.
Les statistiques parlent d'elles-mêmes : en un an, les membres d'Église du territoire de l’EUD ont augmenté d'environ 600 membres, 1 111 baptêmes et 888 personnes qui ont adhéré à l'Église par  profession de foi, demandes de transfert, etc.


L'Église a perdu 1 200 membres (décès, abandon, des lettres de transfert et divers ajustements). Ainsi, le taux de l'Église adventiste dans la croissance européenne est considérablement faible, par rapport à l'Église adventiste mondiale, qui se développe d'une manière beaucoup plus significative.


Cependant, la croissance ne peut être défini que par les statistiques. De nombreuses grandes villes européennes ont mis en œuvre des programmes d'évangélisation comme l’a rapporté le pasteur Bruno Vertallier, président de la Division intereuropéenne.


Les évaluations ne justifient pas l'effort de presque toutes les Églises locales, à moins de considérer deux facteurs : le premier est un travail intense de semer en espérant qu'un jour les résultats se révéleront. Si nous regardons nos contemporains, nous voyons que le citoyen européen moyen est prudent à l’égard de la religion alors qu’un éventail de religion s’offre à lui. Pour Bruno Vertallier, « ll ne lui est donc pas facile de se prononcer pour une Église spécifique. »


Le deuxième facteur est déterminé par le pourcentage élevé de membres qui décident de quitter l'Église, pour plusieurs raisons. Au cours des 10 dernières années 48 516 nouveaux membres entrèrent dans l'Église, alors que 42 214 membres sont sortis (par décès et abandons).


À la fin du troisième trimestre de 2014, le nombre total de membres de la région Intereuropéenne était de 178 681. « Le baptême n’est pas tout, mais avec la diminution du nombre de baptêmes, l'Église elle-même finira par disparaître » a dit Gabriel Maurer en ajoutant : « Si nous perdons une seule génération, l'Église cessera d'exister ».


Le secrétaire a continué d'encourager les membres du comité à considérer cette tendance comme un défi à relever et à résoudre dès que possible.


Le rapport du trésorier, Norbert Zens a montré que nos membres continuent d'être fidèles malgré la grave crise de ces dernières années qui a diminué les finances de l'Église.
Les principaux points présentés dans son rapport étaient placés sur les tendances actuelles des dîmes et des offrandes, l'autorisation du budget 2015 et de nouvelles grandes décisions à prendre.

« D'une manière générale, nous pouvons dire que la dîme a augmenté de 0,7 % depuis le 30 septembre 2014 » a déclaré Norbert Zens. « Prenant en compte l'inflation, nous devons dire que nous sommes dans une période de stagnation. Cela ne devrait pas nous surprendre en raison de la croissance limitée de l'adhésion et de la situation économique en Europe ».
La croissance de la dîme dans les différentes régions est encore diversifiée : « Nous sommes reconnaissants qu’avec le Portugal et l'Espagne, la situation a été stabilisée jusqu’à présent, que la dîme a légèrement augmenté ou au moins il y a seulement une baisse modérée. En raison de la crise financière, une aide considérable est nécessaire pour ces Unions », a déclaré Norbert Zens. Il faut noter que les dîmes sur le territoire de l’Union Franco-Belge a augmenté de près de 25 % au cours des cinq dernières années.


Les membres de l'Église adventistes sur le territoire de l’EUD sont encore fortement engagés dans la mission. Bien que la Division intereuropéenne représente seulement environ 1% des membres du monde, ils fournissent plus de 9 % à la contribution de la mission mondiale totalisant environ 6 millions d'euros. « Nous espérons que Dieu continue à bénir son Église dans l'accomplissement de la mission qui nous est confiée », précisa le trésorier Norbert Zens.


En tant qu’Église, il est important d'agir en solidarité avec ceux qui sont confrontés à des défis particuliers. Le Comité exécutif a voté, pour aider l'Union ukrainienne, la somme de 250 000 CHF pour les aider dans leurs défis résultant de leur crise politique et économique.


Norbert Zens a conclu en disant : « En regardant les nombreux problèmes économiques non résolus, il est absolument vital de consulter le conseiller divin et rester prudents dans la planification financière. Nous pouvons encore faire confiance à notre Seigneur qui permettra non seulement de nous guider à travers ces temps difficiles mais aussi de nous conduire à la maison ».

Source : ANN/BIA

halkalı evden eve nakliyat,sisli evden eve nakliyat,maltepe evden eve nakliyat,
Beykoz Evden Eve Nakliyat Üsküdar Evden Eve Nakliyat Çekmeköy Evden Eve Nakliyat Ataşehir Evden Eve Nakliyat Maltepe Evden Eve Nakliyat Kartal Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat Kadiköy Evden Eve Nakliyat İstanbul Evden Eve Nakliyat Şehirler Arası Nakliyat Eşya Depolama Ofis Taşımacılığı Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat istanbul evden eve nakliyat