Brisbane, Queensland, Australie - Le congrès de jeunesse dans le Pacifique Sud

Mis à jour le 18.01.2013 à 13:18
Brisbane, Queensland, Australie - Le congrès de jeunesse dans le Pacifique Sud

Le congrès de la jeunesse adventiste du territoire du Pacifique Sud se tient tous les huit ans et cette année il a attiré les jeunes et les responsables de 14 nations différentes, au centre de convention de Watson Park, du 1er au 6 janvier.

Les jeunes adventistes de l’ensemble du territoire du Pacifique Sud ont été invités à partager leur foi durant un congrès de jeunesse. Plus de 1100 jeunes ont répondu à l’appel qui les invitait à s’engager ou à se réengager et à recentrer leur vie sur Jésus-Christ et sur sa mission lors de la soirée du vendredi. Elle fut suivie d’une journée de louanges, de mise au service et de célébrations.

Les délégués ont pris part au service cultuel, se sont rendus dans des ateliers de travail et ont participé dans des activités de service.

 

« La démarche de mise au service fut un moment important pour l’ensemble de la jeunesse, engageant aussi tous les responsables à prendre part à la mission de l’Église dans un monde qui est en constante mutation, » a déclaré Nick Kross, responsable du département de la jeunesse adventiste au sein de la Division du Pacifique Sud. « Tant de jeunes ont exprimé leur gratitude et leur émerveillement face à ce qu’ils ont vécu et expérimenté ici ; et cela a été une grande satisfaction pour nous, responsables. »

 

L’intervenant principal de l’événement, Sam Leonor, aumônier de l’Université adventiste de La Sierra, aux États-Unis, a lancé un défi aux participants, leur enjoignant de ne pas se contenter d’être des disciples de Jésus, mais d’être également des apôtres. « J’espère que ces jeunes vont voir leur contexte local comme un lieu où Dieu les a placés afin qu’ils accomplissent quelque chose de grandiose, » a-t-il déclaré. « Mais, j’espère également qu’ils vont se rendre compte que lorsque l’on adore et que l’on agît de concert, on peut changer le monde. »

« Cet événement s’est révélé une grande « tranche » de l’Église, » a ajouté Sam Leonor. « Tant de personnes et de cultures différentes étaient représentées, et je pense que quelque chose de saint se dégage de ce genre d’occurrence. C’est bénéfique pour ces jeunes de s’apercevoir ce qu’est réellement l’Église. Vivre ensemble pendant une semaine en tant qu’Église, ne peut que s’avérer enrichissant. »

Les 1500 participants au congrès, ont de nouveau travaillé ensemble, au cours du dernier après-midi de l’événement, recopiant la bible à la main, en deux heures ; ces pages seront reliés afin de constituer un mémoire de ce congrès. « Les gens se sont pris au jeu, et ce fut une belle réussite de ce congrès, » a déclaré Nick Kross. « On s’est concentré sue la parole de Dieu et c’était un moyen de souligner ce fait et de favoriser l’engagement des jeunes. »

 

La marche contre la faim, a été un autre des moments forts. À la suite du sermon de Joanna Darby, qui avait pour texte de base Amos 5.24, cet événement un vu un flot de jeunes participants du congrès, tous habillés de bleu, défiler dans les rues de Brisbane, à partir du Square King George jusqu’au jardin botanique de la ville, lors de la journée du 3 janvier, afin d’appeler à plus d’action pour combattre la faim dans le monde.

« Il est significatif d’avoir ce nombre de jeunes qui s’exprime sur un sujet ne se rapportant pas à eux-mêmes, » a déclaré N. Kross. « Ceci démontre que l’on pense comme quelqu’un qui apporte sa contribution et qui se met au service des autres, un acteur plutôt qu’un consommateur. »

Les délégués ont également eu un « déjeuner de pauvre », s’abstenant de leur repas habituel en signe de solidarité avec ceux qui ne mangent pas à leur faim. Ils ont récolté 10 000 dollars en faveur d’ADRA, une association humanitaire internationale, pour qu’elle puisse combattre la faim. Ils ont remis un chèque à Jonathan Duffy, président d’ADRA International, ainsi qu’une photographie, affirmant le travail accompli par ADRA.

Des groupes de jeunes du congrès, étaient également à l’œuvre dans les faubourgs au nord de Brisbane, afin de recueillir plus de 3500 boîtes de conserves à travers la ville, en vue d’aider ADRA. « C’est un moment de l’année critique pour ces agences qui aident les individus et les familles traversant des moments difficiles, » a déclaré Matthew Siliga, coordinateur du service communautaire de ce congrès.

 

Bénéficiant d’une escorte policière, la marche des participants a quelque peu perturbé la circulation, et a permis l’amorce de conversations avec les passants, curieux de connaître l’identité du groupe et le but de leur mission.

« À un moment donné, je me suis arrêté pour observer ceux qui participaient à la marche, et en voyant la file qui s’étendait sur plus d’un kilomètre, avec ces bannières et tous ces jeunes, j’ai ressenti un sentiment de fierté pour nos jeunes et pour ce qu’ils faisaient, » a conclu N. Kross, responsable du département de la jeunesse dans le territoire du Pacifique Sud.

 

Avec une population de 36 millions d’habitants, l’Église adventiste compte dans ce territoire 423 000 membres baptisés.

 

Le territoire du Pacifique Sud comprend l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie Nouvelle-Guinée et les îles du Pacifique  situées au sud de l’équateur (incluant La République de Nauru, L’État indépendant du Samoa, les Iles Salomon, le royaume de Tonga, Lls Tuvalu, la République de Vanuatu et d’autres) entre la longitude 140° Est et longitude 120° Ouest et Les Kiribati (Ex Iles Gilbert) au nord de l’équateur.

Source : ANN