ADRA Japon n'abandonne pas les rescapés du tsunami

Mis à jour le 29.03.2011 à 22:06
ADRA Japon n'abandonne pas les rescapés du tsunami
Ces jours derniers, ADRA a poursuivi la distribution des repas chauds et a délivré des rations alimentaires dans le quartier de Wakabayashi de la ville de Sendai souligne Hideo Watanabe, responsable du programme d'ADRA Japon dans la zone affectée.

Les rescapés font la queue pour obtenir des vivres. Une femme anémique de 50 ans c'est même effondrée dans la file d'attente. Elle vit seule et sa fille qui habite dans la ville voisine ne peut pas la rejoindre et prendre soin d'elle, à cause de la pénurie de carburant. Sa maison a été partiellement endommagée. Depuis, l'eau et l'électricité ont été rétablis. Toutefois, comme le gaz est toujours coupé, elle n'a pris qu'un bain en 4 jours.

Le manque de carburant est si sérieux que les rescapés sont contraints de voyager sur de longue distance pour acheter de la nourriture et autres biens de premières nécessités. Les plus proches commerces se trouvent à plus de 3 heures de route. « Comme les stocks de vivre à la maison sont épuisés, la distribution de nourriture est précieuse » raconte cette femme.
Et rajoute que « les choses se normalisent à petits pas. Obtenir des vivres comme des nouilles instantanées ou des biscuits n'est pas facile mais je suis tout de même heureuse car je suis en vie et ma maison a résistée. Il y a tellement d'autres rescapés dans des conditions dramatiques. Votre distribution de vivres, deux ou même une fois par jour, nous rend si reconnaissants et si heureux.»

Actuellement, les biens de premières nécessités arrivent lentement dans les zones sinistrées. Toutefois, il y a encore bien des endroits sans fournitures de base en raison de difficultés de transports et de carburant.

L’arrivée de nourriture à Wakabayashi, le 17 mars, a permis de préparer des repas chaud pour les survivants.

A la demande des autorités locales, ADRA Japon a été chargée de gérer le centre d’accueil Wakabayashi, situé à Sendai dans le district de Miyagi. 300 sinistrés logent dans ce centre et deux repas quotidiens sont servis à 1.000 personnes. Du matériel d’hygiène est également fournis aux résidents.

Le soir précédent, 16 mars, un convoi de 2 tonnes de fournitures de base était parti des bureaux d’ADRA Japon à Tokyo. Les camions transportaient, entre autre, des vivres, des couvertures et des réchauds à gaz.
En raison de la capacité limitée des camions et des attentes énormes sur le terrain, ADRA est en train d’organiser plusieurs convois entre Tokyo et la zone sinistrée. Malgré les restrictions de carburant, les transports seront assurés afin d’acheminer les vivres et les fournitures aux évacués.

Depuis des siècles, l’esprit d'entraide et de collaboration ("Tasukeai" en japonais) est très fortement ancré dans la culture japonaise. Alors que la nourriture et les biens de premières nécessités commençaient à manquer, les agriculteurs locaux et les propriétaires de petits magasins non affectés ont fourni une aide appréciée aux survivants. Cet esprit de partage est très prononcé dans les régions rurales affectées de Fukushima, Miyagi et Iwate.

Vous pouvez venir en aide aux survivants en soutenant les opérations d’ADRA sur le terrain.
Vos dons peuvent être versés sur notre site Web ou envoyer par courrier à ADRA France, 130 boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris.

Pour obtenir des informations sur les interventions d'ADRA au Japon, vous pouvez consulter notre site web www.adra.fr et vous inscrire à notre news_oldletter gratuite.

Source : ADRA/BIA
halkalı evden eve nakliyat,sisli evden eve nakliyat,maltepe evden eve nakliyat,
Beykoz Evden Eve Nakliyat Üsküdar Evden Eve Nakliyat Çekmeköy Evden Eve Nakliyat Ataşehir Evden Eve Nakliyat Maltepe Evden Eve Nakliyat Kartal Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat Kadiköy Evden Eve Nakliyat İstanbul Evden Eve Nakliyat Şehirler Arası Nakliyat Eşya Depolama Ofis Taşımacılığı Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat istanbul evden eve nakliyat