Amman, Jordanie - L'éducation est la clé pour maintenir la paix selon les partisans de la liberté religieuse

Mis à jour le 21.09.2010 à 10:15
Amman, Jordanie - L'éducation est la clé pour maintenir la paix selon les partisans de la liberté religieuse
Un panel d'experts membres de l’IRLA (Association internationale de la liberté religieuse) s'est réuni la première semaine du mois de septembre pour leur douzième rencontre annuelle. A cette occasion, ils ont dit que la promotion de la tolérance et du respect envers les groupes religieux passe par l'éducation.

Bien qu'important, le soutien du gouvernement et des institutions représentant la liberté religieuse ne suffit pas. Voilà ce sur quoi les vingt membres sont tombés d'accord durant les discussions du 8 septembre à Amman en Jordanie. C'était la première fois que le groupe se retrouvait au Moyen-Orient.

Pour encourager le respect et la reconnaissance parmi les membres des différents groupes religieux, les jeunes devraient recevoir une éducation pratique et sensible aux croyances religieuses, ont dit certains des membres du panel, qui représentaient les traditions chrétiennes et musulmanes.

« On s'attend à ce que cette rencontre débouche sur un partenariat plus large entre l'IRLA et l'Arab Bridge Center for Human Rights and Development basé à Amman », a dit John Graz, secrétaire général de l'IRLA et directeur du département des affaires publiques et de la liberté religieuse de l'Église adventiste du septième jour. Ces deux associations sont engagées dans la promotion de la paix, de la tolérance et de la compréhension religieuse interconfessionnelle.

Le véritable respect des différentes religions va au-delà du fait de choisir de ne pas gêner les activités d'un groupe religieux. Le véritable respect requiert d'éviter « des actions d'irrespect envers les écrits, les symboles ou les rites religieux d'autrui » a déclaré J. Graz.
Malgré le statut légal de certaines de ces actions, « celles-ci ne reflètent pas toujours le véritable esprit d'une religion authentique qui appelle à la tolérance et au respect des autres croyances et à une opposition à la violence religieuse et à la répression » a-t-il dit.
C'est en 1893 que l'IRLA a signé sa charte, ce qui fait d'elle l'association la plus ancienne consacrée à la liberté de conscience pour tous les peuples. En 2003, elle a reçu le statut d'organisation non-gouvernementale de la part des Nations Unies.

Source : IRLA/ANN/BIA