Manille, Philippines - Ajustement du budget de l'Église mondiale adventiste pour la période financière difficile

Mis à jour le 24.10.2008 à 13:28
Manille, Philippines - Ajustement du budget de l'Église mondiale adventiste pour la période financière difficile
D'après le rapport budgétaire officiel de l'Église adventiste mondiale, la situation financière de l'Église subit les turbulences de l’instabilité du marché financier. Le 13 octobre dernier, le conseil annuel de l'Église a voté l'approbation du budget 2009 en se basant sur les barèmes des revenus de 2007. Il a également voté une résolution permettant de faire des ajustements au budget jusqu’au conseil du printemps prochain, qui se tiendra à Oakwood University, dans l'Alabama (Etats-Unis), université dirigée par l'Église adventiste.

Dans ses commentaires concernant la situation financière et le besoin d'ajuster le budget de l'Église aux conditions mondiales fluctuantes, le trésorier de l'Église mondiale, Robert Lemon, a expliqué que l'Église adventiste avait déjà pris des mesures pour économiser. « Nous tiendrons aussi longtemps que nous le pourrons pour ne pas remplacer immédiatement les postes vacants au siège de l’Église mondiale. Toutefois, cela ne signifie pas un « gel définitif » de ces postes qui devront être comblés ». Aussi, l'approbation de 3 % votée en vue d'augmenter les allocations du budget 2009 peut être retardée - ou même éliminée - selon les conjonctures économiques.

Une partie importante des discussions du conseil annuel a tourné autour des investissements du portefeuille opérationnel de l'Église. Certains ont connu des « dépréciations » allant de 30 à 40 % au cours des derniers jours, mais ils représentent une infime portion des fonds généraux de gestion de l'Église mondiale. Le trésorier adjoint, Roy Ryan, a expliqué que le but de la plupart des investissements de capitaux était de générer des fonds suffisants pour compenser l'inflation et conserver le pouvoir d'achat.

Parallèlement à la résolution de modification du budget, d'autres mesures ont été prises pour augmenter de 1 % les réserves des fonds de fonctionnement de l'Église mondiale. Une autre démarche pourrait permettre d'allouer 1 million de dollars à l'Union d'Afrique du Sud, ainsi qu'un prêt additionnel de 2,5 millions de dollars, qui devrait être remboursé sur une période de 10 ans, en vue d'alimenter convenablement les allocations du fonds de pension de l'Union, comme le réclame la législation sud-africaine.

Une subvention de 300 000 dollars a aussi été faite au Zimbabwe, qui fait face à un taux d'inflation extrême. Norman Maphosa, de l’université adventiste de Solusi, a exprimé ses remerciements à l’égard de l'Église mondiale pour cette subvention.

Les dirigeants de l’Église ont, par ailleurs, précisé qu’environ 76 millions de dollars ont été alloués aux régions du monde, aux institutions et aux programmes visant à l'évangélisation mondiale.

Source : ANN/BIA