Jérusalem, Israël - Les scientifiques espèrent que les manuscrits de la mer Morte seront bientôt disponibles sur internet

Mis à jour le 21.09.2008 à 13:44
Jérusalem, Israël - Les scientifiques espèrent que les manuscrits de la mer Morte seront bientôt disponibles sur internet
En Israël, l'IAA (autorité en charge des antiquités), affirme être satisfaite des résultats d'un projet pilote de numérisation des manuscrits de Qumrân, également connus sous le nom de manuscrits de la mer Morte, anciens parchemins comprenant les plus vieux extraits bibliques hébreux jamais découverts.

« Normalement, dans les cinq prochaines années, en quelques clics sur l'ordinateur, les gens pourront voir les meilleures images possibles des manuscrits de la mer Morte », a déclaré Pnina Shor, responsable du département de conservation des artefacts de l'IAA, suite à des tests menés fin août.

Le projet pilote a eu recours à des techniques novatrices élaborées par un scientifique de la NASA et adaptées pour les fragments de parchemin afin de pouvoir les conserver. Lorsque ce projet débutera, il sera possible de déterminer combien de temps sera nécessaire pour numériser les milliers de fragments de papyrus.

C'est un berger bédouin qui a découvert les premiers manuscrits, il y a 60 ans, enterrés dans une grotte près du site de Qumrân, à proximité de la mer Morte, dans le désert. Les manuscrits, écrits en hébreu, araméen et grec, ont été rédigés il y a environ 2 000 ans, et auraient appartenu à une ancienne secte juive. Ils comprennent des manuels de discipline, des livres de cantiques, des commentaires bibliques, des écrits apocalyptiques, ainsi que les plus anciens extraits jamais mis au jour de textes bibliques hébreux.

L'objectif ultime du projet de l'IAA est de produire des images des milliers de fragments de parchemin en couleur et infrarouge au moyen des plus récentes technologies de numérisation et d'imagerie spectrale. Le résultat sera une image en couleur haute résolution et une image infrarouge de chaque fragment, dont les qualités physiques seront égales à celles des fragments de parchemin originaux, ce qui évitera de les exposer de nouveau. Les images seront placées dans une banque de données unique sur Internet, rendant les manuscrits accessibles dans le monde entier, a indiqué l'IAA.

Ce projet a besoin de l'équivalent de plusieurs millions de dollars pour démarrer, et l'IAA attend actuellement des réponses de plusieurs donateurs potentiels. Le budget que l'IAA reçoit du gouvernement israélien n'est pas suffisant pour qu'elle se lance seule dans une telle entreprise, a déclaré Pnina Shor.

Elle estime qu'il faudra entre 18 et 24 mois pour réaliser le projet dans son intégralité, une fois que le financement sera trouvé et que les stations d'imagerie et les instruments spéciaux seront mis en place.

Les images utilisées actuellement par les spécialistes et les personnes intéressées par le contenu des manuscrits de la mer Morte sont des images infrarouges réalisées dans les années 50, la seule fois où les manuscrits ont été photographiés dans leur intégralité, a indiqué Pnina Shor.
Source : ENI/BIA
türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,