Paris, France - Projet Edvige : la Fédération protestante de France souhaite l’ouverture d’un débat parlementaire

Mis à jour le 19.09.2008 à 13:12
Paris, France - Projet Edvige : la Fédération protestante de France souhaite l?ouverture d?un débat parlementaire
La Fédération protestante de France, inquiète non seulement de la mise en œuvre prochaine et élargie, dans le cadre du projet Edvige, de fiches informatisées sur les personnes, mais aussi du développement de toutes techniques et méthodes de surveillance, souhaite l’ouverture d’un débat parlementaire sur les questions de surveillance et les techniques de collecte des informations et de protection des données personnelles.

La FPF estime également qu’il est essentiel et urgent d’organiser un contrôle rigoureux sur le déploiement de ces techniques et sur la protection des données personnelles. Car le sentiment de suspicion généré par cette question est néfaste au climat général.

Il importe que tous ceux qui résident en France vivent ensemble, en paix et en confiance. Seul le respect des valeurs républicaines protège de l’obsession sécuritaire qui peut conduire aux pires dérives.

Source : FPF/BIP/BIA
türk porno izle,sex izle,ankara escort,ankara escort,rus porno,pendik escort,
ankara escort,ankara escort,ankara escort,ankara escort,rus porno,