Lausanne, Suisse - Le tribunal fédéral veut faire respecter la pratique cultuelle du sabbat par les autorités scolaires

Mis à jour le 01.05.2008 à 16:14
Lausanne, Suisse - Le tribunal fédéral veut faire respecter la pratique cultuelle du sabbat par les autorités scolaires
Le Conseil d’Etat tessinois a violé la liberté de croyance et de conscience d’un jeune membre de l’Eglise adventiste du septième jour. Par respect pour le culte du septième jour, le sabbat, il aurait dû le dispenser de se rendre à son examen de maturité un samedi.

Selon les juges du Tribunal fédéral, le refus du gouvernement était «disproportionné». Les autorités scolaires auraient dû faire preuve de davantage de souplesse et prévoir un jour d’examen qui ne heurte pas les convictions des élèves de confession hébraïque ou adventiste. Pour le Tribunal fédéral, l’intérêt du jeune homme à pouvoir observer le sabbat et les préceptes de sa religion l’emporte sur l’intérêt public des autorités scolaires à pouvoir organiser un examen de maturité le samedi pour tous les candidats.

Une directive du Secrétariat de la Conférence suisse des directeurs de l’instruction publique va dans le même sens, relève le Tribunal. Elle prévoit que la tenue d’examens le samedi doit rester une exception. (arrêt 2D_45/2007 du 29 avril 2008)

Source : la nouvelliste.ch/BIA