Silver Spring, Maryland, Etats-Unis - Pas de 'mouvements du pendule' dans les pratiques de santé des chrétiens adventistes

Mis à jour le 27.10.2007 à 15:02
Silver Spring, Maryland, Etats-Unis - Pas de 'mouvements du pendule' dans les pratiques de santé des chrétiens adventistes
Les institutions médicales adventistes du monde entier vont continuer d'utiliser des traitements médicaux dont l'efficacité est prouvée et qui ne sont pas en contradiction avec les écrits bibliques. Voilà sur quoi les dirigeants de l'Eglise adventiste, se sont mis d'accord lors de la session administrative du 16 octobre qui se tenait dans les locaux de la Conférence Générale, à Sylver Spring dans le Maryland.

Les 300 délégués ont voté d'ajouter aux directives du département de la santé de la Conférence Générale une liste des traitements et thérapies discutables qui sont officiellement « déconseillées » par l'Eglise adventiste. Figurent notamment dans cette liste l'hypnose, la thérapie magnétique, les remèdes aux plantes non testés et le diagnostic du pendule.

Le Dr Peter Landless, directeur adjoint du département de la santé à la Conférence Générale, dit que cette mise à jour des directives indique un « regain » d'engagement des adventistes dans le monde en matière de tempérance et de mode de vie saine.

Avant le vote de cette mise à jour, de nombreux délégués ont demandé une raison valable à ces changements. Un délégué a affirmé que les principes adventistes en matière de soins médicaux étaient fondés en grande partie sur la médecine occidentale et avaient tendance à écarter la validité et la valeur de la médecine traditionnelle, qui est souvent privilégiée et plus largement utilisée dans les pays asiatiques.

Le Dr Allan Handysides, directeur du département de la santé à la Conférence Générale, dit : « Nous ne sommes pas en train de choisir la médecine occidentale, la médecine orientale ou quelque médecine alternative que ce soit au détriment d'une autre. Nous disons juste que le traitement ou la thérapie utilisée dans l'église doit être confirmée par des preuves sans équivoque ».

A. Handysides a ensuite expliqué que la majorité des polices du département de la santé ont essentiellement pour but d'aider les institutions médicales adventistes à mettre en place des programmes de traitement qui ne devraient inclure que des traitements et thérapies « rationnelles ». En même temps, A. Handysides a clarifié les choses en disant que certains traitements, bien qu'« irrationnels » sans doute, sont loin d'être sinistres et que s'ils s'avèrent être efficaces et sans effets secondaires négatifs, ils sont acceptables pour un usage individuel.

Lorsque la discussion s'est focalisée sur les remèdes à base de plantes, A. Handysides a réitéré l'appel de l'église à des preuves pour un usage efficace et sans danger. « Ce que nous disons, c'est 'montrez-nous des preuves' pour que nous incorporerions cette pratique dans nos institutions médicales ».

Thomas J. Zirkle, directeur adjoint lui aussi du département de la santé, déclare : « Personne ne peut nier les effets des plantes. Le problème, c'est que nous ne pouvons pas séparer les bons effets des mauvais effets ». L'usage des plantes est si répandu que les chirurgiens ont maintenant pris l'habitude de demander à leurs patients s'ils prennent ce genre de compléments. Car cela peut contrer ou interférer avec les médicaments ordinaires. T. Zirkle explique que certaines plantes empêchent la coagulation et agissent sur d'autres fonctions du corps.

P. Landless a repris l'avertissement sur les traitements aux plantes, mais il conseille à l'Eglise de ne pas avoir les yeux bandés face aux nouvelles preuves scientifiques. Il déclare : « Nous avons quelquefois tendance à citer ce qui nous arrange. Lorsque le magazine National Geographic a fait remarquer que le message adventiste sur la santé était basé sur des preuves, nous avons tous pris le train en marche. Pourtant, en 2004, l'Organisation Mondiale de la Santé a publié des directives qui reconnaissaient l'importance d'utiliser des thérapies traditionnelles à base de plantes, particulièrement dans les régions du monde où les contraintes économiques sont fortes ».

P. Landless ajoute : « Travaillons avec nos communautés, prenons ce qui est bon, testons-le et encourageons cela ».

Un délégué d'une église de la division du Pacifique sud s'est demandé même en quoi cette liste était nécessaire. Si la science finit par prouver certaines pratiques de la liste, pourquoi adopter ce qui sera bientôt un inventaire dépassé ?
A. Handysides a répondu : « Quand il y a des preuves qu'un traitement peut fonctionner, nous ne l'avons pas inclus dans la liste ». Il cite l'acupuncture en exemple. « Nous ne pouvons pas défendre de la même façon toutes les pratiques énumérées dans cette liste ».

Martin W. Feldbush, directeur des ministères aumôniers adventistes, ajoute que cette liste aidera les administrateurs et médecins qui travaillent dans les hôpitaux et autres institutions médicales adventistes, à mettre en place des traitements appropriés.

Larry R. Evans, sous-secrétaire de la Conférence Générale, dit qu'en plus, lorsque les traitements « qui sèment la discorde » ou les traitements « radicaux » se présentent, il serait pratique d'avoir une telle liste à laquelle se référer. « Si les choses changent, nous pouvons alors modifier la liste ».

A. Handysides insiste surtout sur le fait qu'en faisant cette distinction entre traitements efficaces et traitements nocifs, l'Eglise ne doit pas s'immiscer dans le ministère médical qu'elle soutient. « Si nous disons 'pas de drogue du tout', nous sommes confrontés à une situation particulière : les médicaments sont utilisés dans les institutions adventistes, selon des règles très précises et dans de nombreuses circonstances. Nous devons faire attention de ne pas rendre cette pratique problématique ».

Source : ANN/BIA
halkalı evden eve nakliyat,sisli evden eve nakliyat,maltepe evden eve nakliyat,
Beykoz Evden Eve Nakliyat Üsküdar Evden Eve Nakliyat Çekmeköy Evden Eve Nakliyat Ataşehir Evden Eve Nakliyat Maltepe Evden Eve Nakliyat Kartal Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat Kadiköy Evden Eve Nakliyat İstanbul Evden Eve Nakliyat Şehirler Arası Nakliyat Eşya Depolama Ofis Taşımacılığı Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat istanbul evden eve nakliyat