ADRA continue d’apporter de l’aide au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe

Mis à jour le 03.04.2019 à 15:55
ADRA continue d?apporter de l?aide au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe

Mars 2019 | Silver Spring, Maryland, États-Unis | Kimi-Roux James, Section Informations Agence Adventiste de Développement et de Secours (DIA)

 

Le cyclone Idai s’est abattu sur le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe le week-end du 15 au 17 mars 2019, causant le déplacement de milliers de personnes. Les rapports indiquent que le décès de 84 personnes environ a été confirmé au Mozambique. Selon le président du Mozambique, Felipe Nyusi, le bilan devrait probablement s’alourdir pour atteindre près de 1000 morts au Mozambique seulement. Au total, plus de 1,7 million de personnes ont été touchées dans les trois pays à la suite du passage du cyclone.

 

Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a déclaré l’état d’urgence nationale après que le puissant cyclone ait dévasté le Zimbabwe, faisant au moins 98 morts. Des ponts et des routes ont été détruits, plus de 100 maisons se sont effondrées et plus de 70 personnes sont portées disparues. Les efforts de secours en cours se poursuivent au Zimbabwe et dans les zones les plus durement touchées du Mozambique et du Malawi.

 

« Il est très rare qu’un cyclone de cette ampleur se produise dans cette partie du monde et cause tant de dégâts, » a déclaré Mario de Oliveira, directeur de la gestion des urgences à l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA). « Nous consacrons actuellement beaucoup d’efforts à la mise à disposition de nourriture, d’abris et d’eau potable pour les populations les plus touchées dans les districts de Chimanimani et de Chipinge. C’est difficile cependant, car il existe de nombreux obstacles sur les routes qui permettent d’atteindre les gens et l’électricité est coupée, ce qui empêche l’accès aux communications. »

 

ADRA est présent sur le terrain depuis la fin du passage du cyclone sur le Zimbabwe, apportant de l’aide à environ 650 foyers avec la distribution de nourriture et de kits d’hygiène ; des plans sont faits pour apporter une aide supplémentaire dans les zones les plus durement touchées. ADRA aide également la population du Mozambique et du Malawi à se remettre des fortes inondations qui ont touché des milliers de personnes avant l’arrivée du cyclone.

 

Le 18 mars, ADRA a déployé 1000 kits d’abris et 2000 bâches dans la ville portuaire de Beira, au Mozambique, avec l’aide d’un convoi aérien de l’ONU, a ajouté Mario de Oliveira. « Nous sommes également en train de faire parvenir au Malawi des kits d’urgence depuis nos dépôts à Nairobi »

 

Malgré la fin du cyclone, de fortes pluies ont continué de tomber, provoquant une augmentation des eaux de crue. Parmi les personnes touchées, il y avait des étudiants, car selon les rapports plus de 200 salles de classe ont été détruites dans quatre provinces du Mozambique.

 

ADRA travaille avec les autorités locales, les organisations humanitaires et les églises adventistes locales afin d’éviter la duplication de l’aide humanitaire et de mobiliser des ressources supplémentaires au Zimbabwe, ont déclaré les dirigeants de l’organisation.

 

Traduction: Patrick Luciathe