Voyage en Israël, automne 2019

Mis à jour le 19.03.2019 à 17:49
Voyage en Israël, automne 2019

« Dieu a tant aimé le monde… »

 

Ce verset de Jean 3 : 16 mérite d’être enrichi de « tout «  le monde en incluant les habitants de la planète entière pour comprendre le rôle de ce ministère.

 

Or, un peuple a traversé les millénaires en conservant son identité et dérange par sa présence et sa foi, témoin de l’existence de Dieu. Les ressortissants de ce peuple en ont souffert au cours de l’histoire et en souffrent encore malheureusement, soit à titre individuel par les actes antisémites soit à titre collectif par  certaines décisions du concert des nations, comme par exemple, celles de l’ONU.

 

D’ailleurs quand on parle d’Israël, on parle plus de l’État hébreu (l’État des gens nomades dans l’Antiquité) que d’Israël (celui qui a lutté avec l’Ange et qui a reçu une appellation). Pourquoi ?

 

Dans l’inconscient collectif, ces « gens du voyage » depuis Ur en Chaldée (- 1850 ?) jusqu’à l’entrée en Canaan  n’ont jamais cessé de bouger jusqu’à l’établissement en Canaan, mis-à-part la période égyptienne (d’ailleurs, le terme hébreu signifie celui qui passe). Donc, ils devraient encore bouger !

 

D’Hébreux, ils sont devenus après la sortie d’Égypte (-1200)les enfants d’Israël pour s’appeler, après la chute de Samarie (-701) et la chute de Jérusalem (-586), les Juifs, la tribu de Juda étant la seule à être revenue sur la terre promise, avec Esdras et Néhémie, - 400 environ).

 

L’existence de l’État d’Israël (depuis 1948) et la renaissance miraculeuse de l’hébreu  permettent l’approfondissement de la culture judéo-chrétienne.

 

Si l’apprentissage d’une langue est la clé pour la découverte d’un nouveau monde (dixit mon professeur d’allemand à l’Université populaire), l’apprentissage de l’hébreu est la porte  par laquelle on pénètre dans l’histoire des siècles.

 

Notre rôle est, tout d’abord, de créer des ponts pour une meilleure connaissance et un dialogue enrichissant. Ensuite, pour une meilleure adoration de notre Créateur et Sauveur et enfin, pour faire connaître l’État d’Israël et faire tomber les préjugés.

 

Nombreuses sont les personnes ayant visité Israël ont pu approfondir leur foi, enrichir leur lecture de la Bible et avoir un nouveau regard  sur le prochain.

 

À ce sujet, un voyage d’une semaine est organisé du 25 octobre au 3 novembre 2019 :

 

Dimanche, 1er jour

Arrivée à l’aéroport Ben Gourion et transfert à Tel Aviv.

 

Lundi, 2ième jour

Visite de la vieille ville de Jaffa et de Tel Aviv. Départ par la route méditerranéenne vers Césarée, construite par Hérode le Grand, grand bâtisseur de l’Antiquité et continuation  vers Haïfa, le plus grand port d’Israël et visite de la ville , vue panoramique de la baie du haut du Mt Carmel. Poursuite vers Saint Jean d’Acre. Visite de la forteresse des Croisés et de la Crypte des Chevaliers.

 

Mardi, 3ième jour

Départ vers Nazareth et visite de l’église de l’Annonci ation. Continuation vers Safed, berceau de la mystique juive et de la Kabbale. Visite de la vieille ville avec sa colonie d’artistes et d’une synagogue du 16ième siècle. Départ pour la région du Lac de Tibériade, panorama sur le lac depuis le Mont des Béatitudes et visite de Capharnaüm et voir les ruines de la maison de Saint Pierre et de son antique synagogue. Visite de l’église de Tabgha, lieu de la multiplication des pains et des poissons. Descente par la vallée du Jourdain avec vue sur Jéricho et sur le Mont de la Tentation. Arrivée à Jérusalem.

 

Mercredi, 4ième jour

Visite de Jérusalem (la nouvelle ville) par Mea Shearim (quartier juif orthodoxe) puis du Musée d’Israël où sont conservés les manuscrits de la Mer Morte (dans le Sanctuaire du livre). Après le musée, passage devant la Knesset et de la Menorah, symbole de l’Etat d’Israël pour arriver au Mont Sion, visite du tombeau du Roi David et du Cénacle, lieu de la dernière Cène. Continuation vers le Mémorial de la Shoah au Yad Vashem. Poursuite de la visite à Ein Kerem et visite de l’église de la Visitation.

 

Jeudi, 5ième jour

Départ de Jérusalem (la vieille ville) pour admirer la plus célèbre vue panoramique de Jérusalem, avec vue sur l’esplanade des Mosquées. Puis visite du Mur Occidental (Mur des Lamentations) et passage par la Via Dolorosa, le chemin de croix dans les souks de la vieille ville se terminant au Saint Sépulcre. Après-midi libre ou visite de la Basilique de la Nativité à Bethléhem.

 

Vendredi 6ième jour

Départ vers la Mer Morte, par le désert de Judée et continuation vers Massada, ascension et descente par téléphérique. Visite de la forteresse hérodienne puis relaxation et baignade dans la Mer Morte. Enfin de journée, départ pour Jérusalem.

 

Samedi 7ième jour

Journée libre à Jérusalem

 

Dimanche, 8ième jour

Départ de Jérusalem, après le petit-déjeuner et transport à l’aéroport Ben Gourion pour le retour en France.

 

Pour tout renseignement contactez à Luc Desplanches l.desplanches@gmail.com